Photo : Michèle © DR
Création
Michèle
Patrice de Bénédetti
(France)
Solo chorégraphique en corps à corps mémoriel et féministe
Dernière partie du triptyque de Patric de Bénédetti initié en 2014 avec Jean, solo pour un monument aux morts, pour son père, et poursuivi en 2018 avec Vous êtes ici, pour son frère, Michèle est cette fois consacrée à sa mère. Un hommage qui prendra place sur un banc et fera appel, pour la première fois dans son écriture, au témoignage. Et dernier volet, cette fois inédit et en création, de l'intégrale de cette « trilogie » présentée pendant trois jours au festival. En plongée dans l'univers fascinant de Patrice de Bénédetti, danseur et auteur décidément pas comme les autres.

Il y aurait ici comme une fin dans le procédé d’écriture en « mille feuilles » de Patrice de Bénédetti, celui qui avait guidé jusqu’ici la trilogie, en passant de la petite histoire à la grande, des coups de coude du père aux mots du géant Jaurès (Jean, solo pour un monument aux morts), des élans lumineux du frère dans un stade aux millions d’étoiles dans les yeux des gosses des quartiers pauvres (Vous êtes ici). Peut-on mettre son histoire à distance de l’Histoire quand il s’agit de sa propre mère et d’une « trajectoire qui n’a rien de spectaculaire, d’extraordinaire » ? Comment « ne pas prendre la parole à la place d’une femme » et d’une vie contrainte lorsque qu’on est un homme au corps de danseur ?

Voici pourtant le portrait de cette femme née en 1953, dans le quartier populaire de Saint-André, à Marseille, avec deux sœurs et un frère et qui rencontre Jean à 17 ans et devient mère d’un certain Patrice, trois jours avant ses 18 ans. En se centrant sur l’espace d’un banc, à la fois soutien et partenaire, et d’un récit faisant appel aux témoignages, l’auteur et chorégraphe interroge la faculté à s’oublier pendant des décennies, les notions de courage, d’instinct de survie, de force, d’abnégation. Et finalement, la notion de foi. « Comme ma mère, sa présence est discrète mais tenace. Écrite dans la marge mais indélébile. Comme ma mère » écrit-il dans ses notes de travail. Une nouvelle fois, un magnifique travail intime et autobiographique, transcendé par la tendresse, la finesse, la danse et le mouvement.

BIOGRAPHIE

> PATRICE DE BÉNÉDETTI (France)

Né à Marseille en 1971, il est d’abord musicien (bassiste au sein du groupe Tarif Réduit), avant de découvrir le théâtre de rue et de collaborer avec les compagnies Karnavire et Inflammable. Parallèlement à son travail de compositeur, il intègre les collectifs Ex Nihilo, Le Nomade Village et la compagnie Uz et Coutûmes, pour se mettre à la danse. Avec la chorégraphe et danseuse Yui Mitsuhashi, il fonde la compagnie P2BYM, axée sur un travail dans l’espace public, avec des pièces comme Ôdan-hodô, Soto ou Shûten. Avec Jean, sa première création solo en 2014, pour le Centenaire de la Première Guerre Mondiale, il rend hommage à son père. Avec Vous êtes ici, solo en création 2018, il s’attache à son frère et à l’univers du sport. Avec Michèle, sa dernière création (2022), c’est au tour de sa mère d’être au cœur de son travail, pour le dernier volet de cette magnifique trilogie chorégraphique personnelle touchant l’universel. Une aventure en danse et en écriture, accompagnée depuis sept ans par les Tombées de la Nuit.

DISTRIBUTION

Patrice De Bénédetti : auteur, chorégraphe, scénographe et interprète

dimanche 10 juillet 2022
18:00 > 18:40
Parc des Tanneurs, Rue de la Cochardière, Rennes

40mn
Gratuit
À partir de 10 ans
Bus : 12, Arrêt Auberge de Jeunesse • Vélo Star : 158 rue de Saint-Malo
SUR LE MÊME SUJET
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2022