Photo : ©Pietro Donzelli & Raymond Mallentjer
Le Schpountz
Cie Marius
(Belgique)
Pagnol for ever en théâtre de plein air

En 2010, nous avions accueilli Marius pour « Manon et Jean de Florette », avec départ en car pour un lieu tenu secret et 3h30 de théâtre de plein air entrecoupées d’un pique-nique, avec buvette et chapeaux en papier journal… Avec LE SCHPOUNTZ, créé en 2012 en Belgique, la compagnie anversoise clôture son cycle Marcel Pagnol débuté en 1999 avec « Marius », puis « Regain », « Fanny et César » et « Manon et Jean ». Soit quinze années de travail théâtral de plein air autour de l’œuvre de l’auteur méridional, menées par Waas Gramser et Kris Van Trier, en marge de leur travail dans le collectif d’acteurs De Onderneming. De cette farce écrite en 1936 et se passant dans le milieu artistique, on se souvient surtout de la magistrale interprétation du personnage d’Irénée Fabre par Fernandel (dans le film réalisé par Pagnol en 1938), ce villageois commis-épicier qui se rêve en vedette du grand écran. Dans cette plaisanterie qui dégénère, le naïf Irénée Fabre signe un mirobolant contrat avec une troupe de cinéma de passage dans son village et monte à Paris pour tourner ce qu’il croit être son premier film en tant que vedette du grand écran. On s’est joué de lui, il n’est qu’un schpountz, un fada, un simple d’esprit… On a dit un temps que Pagnol avait réglé ses comptes avec le milieu du cinéma, avec ce personnage de comique de la troupe qui refuse d’endosser le rôle du comique. À cette charnière entre cinéma muet et acteurs « parlants », Pagnol y défend en tout cas avec panache la comédie, fait l’éloge du comédien en scène et de l’émotion. La Cie Marius s’empare avec truculence de cette galerie de personnages, réalisant à nouveau le tour de force de jouer à cinq acteurs 57 tableaux et 34 personnages. Au pied de leur tribune en bois et demi-cercle, dans ce dispositif simple, intimiste et chaleureux, ces magnifiques comédiens enchaînent les dialogues percutants, avec l’énergie, la légèreté et l’invention qui ont fait leur renommée. Du magnifique théâtre populaire de plein air où s’invitent à nouveaux de beaux moments conviviaux avec buvette et pique-nique pour une vraie fête du spectacle vivant…

BIOGRAPHIE

Fabricant de théâtre depuis 1991, et spécialisée en représentations extérieures et de plein air, la Cie flamande Marius a été fondée par Waas Gramser et Kris Van Trier à Anvers autour de leur découverte du théâtre de Marcel Pagnol. Gramser et Van Trier ont travaillé au sein de la compagnie tg STAN (1991-1993), puis avec Guy Cassiers dans la compagnie Maten (1994-1996) et les dernières années (1997-2005), en battant pavillon commun dans le collectif d’acteurs De Onderneming, dont ils étaient les fondateurs et dont la « section plein air » a pris le nom de Compagnie Marius. Avec « Marius » (la pièce, en 1999), ils quittent les salles de théâtre et installent une vieille tribune en bois.« Le Schpounz » clôt quinze années de travail autour du « cycle Pagnol » avec « Regain », « Fanny et César » et « Manon et Jean ».

DISTRIBUTION

Mise en scène: Waas Gramser et Kris Van Trier

Acteurs: Waas Gramser, Kris Van Trier, Koen Van Impe, Frank Dierens, Maaike Neuville

Costumes: Thijsje Strypens

Décor et technique: Koen Schetske, Stevie Van Haver.

Production: Jeroen Deceuninck

Coproduction: festival Excentrique (FR)

vendredi 11 juillet 2014 > dimanche 13 juillet 2014
Laillé, France

2h
12€, tarif carte Sortir 4€
240 personnes
RETOUR EN IMAGES
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek