Photo : Underground © Vanessa Trojani
Underground
Romain Bertet / Compagnie L’Œil ivre
(France)
Exploration chorégraphique, archéologique et sonore du sous-sol
Pour sa nouvelle création, Romain Bertet s'enterre la tête dans le sol. Tout commence donc autour d'un trou et d'un corps sans visage, d'un nouveau rapport à la terre, d'une étrange inversion des normes, des notions d'envers et d'endroit… Au-delà de la performance et de l'épreuve physique, ce solo chorégraphique et sonore de plein-air, mêle les sentiments et les sensations (angoisse, peur, amusement, absurde, burlesque), dans un étonnant rituel artistique, brut et primitif, aux frontières de la danse, du théâtre et de l’installation scénographique.

Cette dernière des trois pièces en création de Romain Bertet s’envisage d’abord comme la poursuite du travail du danseur et chorégraphe sur l’enfouissement et l’espace souterrain. En 2016, la pièce archéologique De là-bas le plongeait dans une énorme maison en argile de sept cent kilos qui finissait par l’avaler. En 2018, Écoutervoir était une immersion en trio dans un dispositif scénographique de plateau qui jouait la disparition des corps. La radicalité de l’enfouissement d’Underground repousse encore les frontières en imposant au spectateur ce personnage temporairement dépourvu de tête, et donc d’identité.

Avec la bande sonore, mots, bruits, voix et musiques entrent en collision imperceptiblement et pêle-mêle avec ce corps en mouvement. On ne sait pas ce qui se passe, là, en-dessous, alors que cette tête absente nous invite pourtant à l’exploration de ce monde inconnu, de ce fascinant, curieux et invisible sous-sol. Les possibilités de ce hors-champ sont multiples.

À partir de ce corps étendu par terre et se mettant peu à peu à la verticale pour finalement se dresser comme un totem humain, Romain Bertet a écrit une magnifique pièce chorégraphique sur la mémoire des lieux et des paysages, sur le brusque surgissement du vivant présent sous nos pieds, sur la frontière du sol, son imaginaire, son vertige et ses fantasmes. On ne peut détacher notre regard de cette performance hors-norme d’archéologie chorégraphique et de troublante inversion du bon sens.

BIOGRAPHIE

> ROMAIN BERTET (France)

Romain Bertet a d’abord été fouilleur en sociologie, anthropologie, histoire et physique avant de commencer à creuser la danse, la performance et le théâtre. Il travaille alors avec les chorégraphes et metteurs en scène Maguy Marin, Alban Richard, Ambra Senatore et Georges Appaix. Il creuse en parallèle ses premières formes chorégraphiques en solo ou accompagné : Feldspath (avec le plasticien Barbu Bejan) et Le fond du lac (avec l’auteur Samuel Gallet). Installé près de Toulon, il y fonde en 2015 la compagnie L’Œil ivre et ouvre, en septembre 2017, Le Volatil, lieu de création pour danseurs, performeurs, comédiens et plasticiens. Sa première pièce, De là-bas, en 2016, puis Ecoutervoir, en 2018, le placent aux frontières de la danse, du théâtre et de l’installation scénographique. En parallèle, il propose des performances solos, comme Acte 3 : avant de commencer, Les Animals, Un cas fort singulier… Depuis septembre 2017, il est artiste associé au ZEF, scène Nationale de Marseille. Underground est sa dernière création (2020).

DISTRIBUTION

Conception, interprétation, texte : Romain Bertet
Texte et dramaturgie : Samuel Gallet
Régie et création son : Eric Petit
Complicité artistique : Vivianne Balsiger
Regard extérieur : Max Fossati

samedi 09 juillet 2022
17:30 > 18:10
La Capitainerie – Les Petits Bateaux, Canal Saint-Martin, Rennes
dimanche 10 juillet 2022
17:30 > 18:10
La Capitainerie – Les Petits Bateaux, Canal Saint-Martin, Rennes

40mn
Gratuit
À partir de 8 ans
Bus : 12, Arrêt Auberge de Jeunesse • Vélo Star : 158 rue de Saint-Malo
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2022