Photo : The Magnificient Four © Broc
The Magnificent 4
Wooshing Machine
(Belgique)
Performance chorégraphique et ryhtmique implicative
Ils devaient nous faire la surprise l’hiver dernier, les voici enfin parmi nous cet été !

Débarquant de Bruxelles, ces quatre personnages assis sur quatre chaises lancent un rituel à base de claps sur les jambes et les mains. Cette étrange chorégraphie rythmique prend peu à peu de l'ampleur jusqu'à devenir une transe libératrice et subversive, en malmenant les codes de la représentation. Jouant sur le décalage et l'humour de situation, nos « quatre magnifiques » investiront différents lieux de la ville en proposant, à la suite du spectacle, une master class ludique et énergétique d'initiation aux mouvements de la pièce.

Quatre chaises, quatre danseurs en costume de ville se lançant dans une appropriation chorégraphique de ces « body percussions » rythmant habituellement les comptines pour enfant et autres « body songs » du répertoire populaire. Dans cette étonnante « danse rythmée » développée par le chorégraphe et danseur Mauro Paccagnella, la narration passe donc exclusivement par l’utilisation percussive de corps assis (ici, avec les mains, les bras et les jambes) qui racontent en marquant la cadence, inventent des mouvements narratifs et élaborent des digressions par le décalage.

Les « quatre magnifiques » (Stéphane Broc, Mauro Paccagnella, Gaétan Bulourde et Ben Fury) sont parfaitement synchronisés, réglés dans les détails comme un pupitre de jongleur. Leur précision entraîne peu à peu le spectateur dans une transe subversive, un court moment de catharsis et d’allégresse qui s’installera dans différents lieux de la ville. Cette transe libératrice sera partagée ensuite avec les spectateurs dans une master class qui enseignera les différents mouvements de cette pièce à l’œuvre à Bruxelles depuis 2013.

Il existe une version XXL du spectacle, extraite de la pièce chorégraphique d’opéra romantique low cost, Siegfried Forever, créé par Wooshing Machine en 2006 et qui a retrouvé la scène dix ans après sa création. Une série de courts-métrages basés sur la chorégraphie a également été réalisés par le danseur et vidéaste Stéphane Broc.

BIOGRAPHIE

Wooshing Machine

Créée à Bruxelles en 1998, autour du danseur, performeur, acteur et chorégraphe italien Mauro Paccagnella, la Compagnie Wooshing Machine réunit un collectif d’artistes divers et hétérogènes et se définit comme un lieu d’invention, un laboratoire d’expérimentation à la fois scénique et plastique. Empruntant à la fois au théâtre, aux arts visuels et à la création musicale, son travail réinvente une grammaire chorégraphique et gestuelle volontairement hybride. Créée en 2013, The Magnificent 4 réunit en scène Mauro Paccagnella (aujourd’hui artiste résident au Centre Culturel Régional de La Louvière et artiste associé au Théâtre Les Tanneurs à Bruxelles), l’artiste vidéaste Stéphane Broc (vidéaste, interprète et musicien de la compagnie depuis 2006), le danseur et musicien Gaétan Bulourde (bassiste de rock et de musique expérimentale depuis Paris, Berlin puis Bruxelles) et le breakdancer Ben Fury (également danseur pour le chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui et dans Bitches brew de la compagnie Rosas d’Anne Teresa de Keersmaeker).

DISTRIBUTION

Concept : Mauro Paccagnella
Chorégraphie : Mauro Paccagnella, Ben Fury, Stéphane Broc, Christophe Morisset
Interprétation : Mauro Paccagnella, Stéphane Broc, Gaëtan Bulourde, Harold Henning,
Production : Wooshing Machine

vendredi 23 juillet 2021 > samedi 24 juillet 2021
Apparitions surprises
Centre ville de Rennes

Tout public
Renseignements au 02 99 32 56 56
cognitif moteur
SUR LE MÊME SUJET
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2021