Photo : La Renverse © Les Ombres Portées
Création
La Renverse
Compagnie Les ombres portées
(France)
Épopée foraine et maritime dans la magie du théâtre d'ombres
Théâtre d'ombres
Tout public
Après Pekee-nuee-nuee (2011), Les somnambules (2015), et Natchav (2019), la compagnie Les ombres portées embarque en création pour un nouveau projet exclusivement dédié à l'espace public. En nocturne et dans un dispositif scénographique compris entre le kiosque à musique et la lanterne magique géante, trois manipulateurs et trois musiciens nous entraînent dans le sillage d’un gardien de phare à la recherche d'un navire en perdition. Entre le cinématographe de Georges Méliès et les univers d'Italo Calvino, Jules Verne ou Jonathan Swift, cette épopée maritime se transforme en extraordinaire voyage poétique et onirique, au cœur de la magie subtile du théâtre d'ombres.

On parle communément d’« ombres chinoises », bien que cette forme de spectacle dramatique, basée sur la projection sur un écran d’images d’objets manipulés, ait de nombreuses et longues origines géographiques. Passée maître depuis 2009 dans la maîtrise de cette technique artistique artisanale et traditionnelle, la compagnie Les ombres portées poursuit ses recherches scénographiques et dramaturgiques en embarquant cette nouvelle structure et son écran de 3,80 x 2 mètres, dans l’espace public. Après le spectacle, des ouvertures sur les côtés permettront au spectateur de comprendre les différentes manipulations.

Dans l’esprit d’un émerveillement forain, avec des techniques proches du cinéma et une musique jouée live en avant-scène (trombone, tuba, accordéon, clarinettes et percussions), nous suivons l’épopée maritime de ce gardien de phare qui découvre le journal de bord d’une navigatrice solitaire et décide de partir à sa recherche. Un voyage qui le mènera dans des contrées insoupçonnées et dans un univers surnaturel… Comme des enfants, nous basculons dans la splendeur de ce théâtre d’ombres aux paysages fabuleux, aux décors panoramiques à multiples niveaux de lecture poétique, aux marionnettes articulées et autres monstres aquatiques mouvant. Comme un recours salvateur à l’imaginaire et au conte qui nous invite à penser différemment notre monde.

BIOGRAPHIE

> Compagnie LES OMBRES PORTÉES (France)

Créée en 2009, cette compagnie de théâtre d’ombres regroupe, selon les projets, jusqu’à une quinzaine d’artistes et de techniciens issus de différents univers et mettant en commun leurs savoir-faire : musique, scénographie, construction, dessin, lumière, écriture, etc. Chacune de ses créations expérimente des formes scénographiques et dramaturgiques nouvelles et une partition musicale spécifique, en lien avec le propos abordé. Elle crée des spectacles tout public, mêlant images et musique jouée en direct. Elle propose également des projets scénographiques et des ateliers de théâtre d’ombres à destination de tous les publics. La première création collective des Ombres portées, Pekee-Nuee-Nuee (2011) comptera 142 représentations. Après deux scénographies pour l’espace public (Memory en 2012, et Panoscope en 2013), la compagnie crée deux grandes formes en salle : Les Somnambules (2015) pour 127 représentations et Natchav (2019) pour 226 représentations). La renverse (2024) est la toute nouvelle création de la compagnie dédiée à l’espace public.

DISTRIBUTION

La Renverse a été conçu et écrit par Erol Gülgönen, Séline Gülgönen, Florence Kormann, Christophe Pagnon, Claire Van Zande.

La réalisation, collective, a été portée par Erol Gülgönen et Florence Kormann (décors et marionnettes), Christophe Pagnon et Claire Van Zande (texte et lumières), Séline Gülgönen, Fabien Guyot, Jean Lucas (musique), Frédéric Laügt et Corentin Vigot (son), Nicolas Dalban-Moreynas (lumière), Violaine de Maupeou (costumes).

Manipulation : Erol Gülgönen, Florence Kormann, Christophe Pagnon.
Musique : Séline Gülgönen, Fabien Guyot, Jean Lucas.
Voix : Claire Van Zande et Philippe Smith.
Régie lumière et son : Frédéric Laügt.
Régie générale : Donatien Letort.
Construction de la structure scénique : Nil Obstrat.
Production et diffusion : Christelle Lechat.
Production et administration : Sarah Eliot.

Avec l’aide de : Guillaume André (administration), Baptiste Bouquin (oreilles extérieures), Susanna Hsing (catering), Martin Maniez (peinture), Léo Maurel (façonnage conques), Cécile Mazelin (régie), Thibault Moutin (lumière), Philippe Smith (voix), Marine Somerville (colorisation).

PRODUCTION

Coproductions et résidences :


• La Faïencerie, théâtre de Creil (60)
• Le Théâtre-Sénart, scène nationale (77)
• Risotto, réseau pour l’essor des arts de la rue et de l’espace public en Île-de-France
• Nil Obstrat, centre de création de Saint-Ouen-l’Aumône (95)
• Espace Périphérique, co-géré par La Villette et la Ville de Paris (75)
• PIVO, Pôle itinérant du Val d’Oise avec Points communs, scène nationale de Cergy-Pontoise / Val d’Oise (95)
• Le Sablier, Centre national de la marionnette, Ifs et Dives-sur-mer (14)
• La Lisière, lieu de création pour les arts de la rue et l’espace public, Bruyères-le-Châtel (91)
• Les Tombées de la Nuit, Rennes (35)
• Espace d’Albret, ville de Nérac (47)

Partenariats et subventions :
• La compagnie est artiste associée au Théâtre-Sénart (2024-2026). Elle est accueillie pour une résidence territoriale avec PIVO (2024-2025).
• Ministère de la Culture, DRAC Île-de-France – Conventionnement
• Ministère de la Culture – Aide nationale à la création pour les arts de la rue et du cirque (2024)
• Action financée par la Région Île-de-France

Billetterie en ligne
Tarif Sortir ! disponible à Destination Rennes-Office du Tourisme (sur place et en ligne) et à la billetterie du festival sur présentation d’un justificatif.
vendredi 05 juillet 2024
23:00 > 00:00
Ancienne école Papu, 16 rue Papu, Rennes
samedi 06 juillet 2024
23:00 > 00:00
Ancienne école Papu, 16 rue Papu, Rennes

1h
5€ / 2€ Sortir !
Bus C2 : arrêt Horizons • Vélo Star : Horizons

cognitif moteur
Aller au contenu principal
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2024