Photo : Le Doux Supplice © Kalimba
La concordance des temps
Le doux supplice
(France)
Portés pour mieux se porter
Cirque-Danse
À partir de 8 ans
Acrobates et voltigeurs, Pierre-Jean Bréaud et Guillaume Sendron s'interrogent, au mitant d'une carrière de circassiens confirmés, remplie de prouesses techniques et physiques, sur le sens de la portée acrobatique et la signification de la virtuosité. Manifeste porté par une grande douceur, sensibilité et modestie, La concordance des temps questionne ce lien entre deux personnes en quête d'écoute, d'accord et de symbiose. Une création de plein-air, subtile, engagée, touchée et très touchante, adossée à une magnifique bande-son et affirmant sa remarquable identité artistique.

Que devient la quête acrobatique et le rapport à l’autre quand l’expérience et l’âge vous détachent de la simple possibilité de prouesse technique ? C’est à cette question que Pierre-Jean Bréaud et Guillaume Sendron tentent de répondre dans cette troisième création de la compagnie d’Alès, Le Doux Supplice. Dans ce duo manifeste et poétique, ils interrogent et explorent les notions de poids, de relation, de confiance, d’appuis et d’apesanteur, pour donner à voir, en mouvement et en portée, ce cœur caché de la discipline acrobatique. Ici se trouvent deux personnes inlassablement en quête d’écoute et d’accord, portées par une connexion ultra-sensible et assumant, en équilibre et en conversation, la symbiose de leurs différences et leurs fragilités.

Avec douceur et lenteur, apaisement et délicatesse, le corps, le cœur et l’esprit s’envolent, s’ajustent et se jaugent. Placés au plus près du spectateur, dans un dispositif précisément pensé pour l’espace public, Pierre-Jean Bréaud et Guillaume Sendron nous invitent littéralement à partager cette vertigineuse ascension de main à main, et ce dialogue intime à la fois grave et sensible.

Cette célébration poétique et physique de la confiance, de l’engagement, de l’attention à l’autre et de l’empathie, pose tranquillement l’acte de « porter » comme l’une des fondations de notre humanité.

BIOGRAPHIE

> LE DOUX SUPPLICE (France)

En 2012, Le (doux) supplice de la planche est fondé pour la création du spectacle éponyme, alors intégré au collectif La Basse-Cour (Nîmes). À la suite du Cubitus du manchot (2009) et de Duo à trois (2014), ce trio d’acrobatie sera joué à partir de 2015 sous sa forme finale. En 2018, Pierre Jean Bréaud et Camille Rault-Verprey (production) formalisent la compagnie et l’association dédiées au cirque en mouvement. Ils créent En attendant le grand soir (2019), déjà avec Guillaume Sendron, ainsi que son corollaire en médiation culturelle, Les Bals sauvages. En 2022, Pierre-Jean Bréaud et Guillaume Sendron créent La concordance des temps, manifeste acrobatique et poétique et troisième création de cette compagnie associée à La Verrerie d’Alès, Pôle National Cirque Occitanie (de 2016 à 2019). Aujourd’hui Le Doux supplice travaille en partenariat avec l’Estive, Scène Nationale de Foix et de l’Ariège, sur un nouveau spectacle destiné à l’espace public : Les petites épopées (titre provisoire, 2026).

DISTRIBUTION

Pierre Jean Bréaud et Guillaume Sendron (jeu et écriture), Airelle Caen et Colline Caen (regards extérieurs), Mathias Flank et Floriane Malinski (création lumière), Jack (création sonore), Camille Rault-Verprey (McWeeny Production), Aurélia Delescluse (administration), Charlotte Chazarenc (costumes), Samuel Button et Alice Morelli (photos), Samuel Button (vdeo).

Billetterie en ligne
Tarif Sortir ! disponible à Destination Rennes-Office du Tourisme (sur place et en ligne) et à la billetterie du festival sur présentation d’un justificatif.
samedi 06 juillet 2024
19:00 > 19:55
Parc Jean Guy, 10 rue Jean Guy, Rennes
dimanche 07 juillet 2024
16:00 > 16:55
Parc Jean Guy, 10 rue Jean Guy, Rennes

55mn
5€ / 2€ Sortir !
Métro ligne b : arrêt Mabilais • Bus C8 : arrêt Malakoff • Vélo Star : Mabilais

cognitif moteur
SUR LE MÊME SUJET
Aller au contenu principal
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2024