Photo : L'île sans nom © Laura Noël
Création
Les Tombées de la Nuit en partenariat avec La Roncette / Le Théâtre de Bécherel
L’île sans nom
L'instant Dissonant
(France)
Voyage théâtral et conte immersif en drapeaux et son
Retour à Bécherel sur les lieux même où la compagnie L'Instant Dissonant a lancé la première étape de création de son nouveau spectacle. L’équipe de Guillaume Lambert nous convie à un conte écologique et historique en trois parties, se déroulant au long d'une journée, jusqu'à la nuit, et suivant le récit du voyage d'un homme sur une île de l'hémisphère sud à la recherche de ses ancêtres. Le paysage devient acteur, les drapeaux-personnages claquent au vent, faune et flore s'inscrivent enfin dans la Grande Histoire pour révéler la place du monde du vivant.

Il y a d’abord ce jeu sur la relecture des grands spectacles géo-historiques matrimoniaux, avec ses codes de son et lumières, que Guillaume Lambert a choisi de revisiter dans L’île sans nom. Le théâtre historique change d’échelle, apprend la modestie et le minimalisme, se met à hauteur de paysage et résonne au son d’une seule guitare. Le conte réveille les fantômes de la colonisation et interroge la manière de mieux habiter le monde qui nous entoure. Pour atteindre cette île millénaire, alors que le public porte des drapeaux-personnages, on partira d’Athènes pour rejoindre Saint-Denis, puis la Réunion et l’île volcanique d’Amsterdam, au sud de l’océan indien. Au fil d’une sieste sonore, l’intimité et la multiplicité des voix de l’île se donneront à nous, juste avant la nuit, où les fantômes investiront le continent en suivant un étrange fil lumineux.

Ce spectacle révèle beaucoup d’attention et d’inventions scénographiques, nombre de trouvailles d’imagination pour répondre aux grands enjeux dramaturgiques par la petite forme. Dans ce véritable baptême du vivant, un jeu incessant avec le paysage, passant de décor à acteur en incarnant différents personnages, donne à l’espace naturel un statut patrimonial, tout en confiant à ses drapeaux une nouvelle héraldique imaginaire. L’Instant Dissonant invente une forme théâtrale originale et sensible, une écriture redonnant toute sa place au monde végétal, animal et géologique. Un conte incarné qui redistribue notre rapport au monde et à l’histoire.

BIOGRAPHIE

L’INSTANT DISSONANT (France)

Fondée en 2016 par Guillaume Lambert et installée depuis au théâtre de Bécherel, en Ille-et-Vilaine, la compagnie L’Instant Dissonant se concentre depuis sa création sur des spectacles qui proposent à leur public de participer à des évènements, des fêtes ou des cérémonies détournées et théâtralisées. Autour d’un noyau dur de cinq artistes (Guillaume Lambert, Zelda Bourquin, Lise Crétiaux, Gauthier Ronsin et Olivier Brichet) et d’une dizaine de complices artistiques, la compagnie intervient dans les espaces publics et des lieux non-dédiés, comme dans les salles et les lieux intérieurs, et explore des situations de théâtre et des situations de vie qui nous font agir. Avec Où va ma rage, Petit effondrement du monde libre, repas utopique (2018), Mes parents morts-vivants (2019) et leur dernière création, L’île sans nom (2022), ils explorent un théâtre de situations, un théâtre itinérant, un théâtre immersif et une écriture de plateau documentée.

DISTRIBUTION

Zelda Bourquin, dramaturgie et collaboration à la mise en scène
Olivier Brichet, scénographie et conception drapeaux
David Charier, assistanat à la mise en scène
Lise Crétiaux, costumes et conception drapeaux
Élise Douyère, regard extérieur
María García Vera, voix enregistrée
Fabien Gougeon, régie générale
Guillaume Lambert, écriture, jeu et mise en scène
Zeynep Morali, administration
Climène Perrin, recherche en théâtre & écologie, doctorante à Paris 8
Gauthier Ronsin, musiques et lumières
Aurore de Saint Fraud, production et diffusion pour l’espace public
Maxime Sales, manipulation drapeaux
Albertine Villain-Guimmara, regard extérieur

PRODUCTION

SOUTIENS & PARTENAIRES

Projet initié dans le cadre de la résidence de création « Ateliers des Ailleurs 5 » financée par le Ministère de la Culture (DAC de La Réunion), les Terres australes et antarctiques françaises et le FRAC de La Réunion

Accueil en résidence et coproduction
Maison de la Culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production
Festival Chalon dans la rue – CNAREP
Fourneau (CNAREP) en accueil à la Loggia (Saint-Péran)
Les Tombées de la Nuit – Rennes
Le Strapontin – scène des arts de la parole (Pont Scorff)
Chahuts – arts de la parole et espace public (Bordeaux)
Centre culturel du Grain de Sel et la Réserve Naturelle de Séné
Les Bambous – Saint Benoît (La Réunion)
Animakt – Saulx-les-Chartreux
Théâtre de Bécherel – EPI
La MAPEMonde & la compagnie Lolita Monga (Salazie, La Réunion)
Projet lauréat de l’appel à projets TRAFFIC (collectif de soutien à la création et à la diffusion des arts du récit)
Dispositif d’accompagnement RADAR (Réseau des Arts de la Rue en Bretagne)

Avec le soutien de
DGCA – Aide nationale art de la rue
Dac Réunion – Actions artistiques et culturelles
Drac Bretagne
Région Bretagne
Département Ille et Vilaine
La SACD / Auteurs d’Espaces

Billetterie en ligne
vendredi 24 juin 2022
20:30 > 23:30
Théâtre de Bécherel, 7 Chemin de la Roncette, Bécherel
samedi 25 juin 2022
20:30 > 23:30
Théâtre de Bécherel, 7 Chemin de la Roncette, Bécherel

5€ / 2€ Sortir !
À partir de 12 ans
Bus : Bz7, Arrêt Bécherel Centre
RETOUR EN IMAGES
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2022