Photo : Stéphane Hardy © Laurent Tacher
Les Tombées de la Nuit présentent
Hoper
Stéphane Hardy
(France)

La vie est une affaire de rythmes : le rythme naturel, lorsque le vivant se sculpte autour de nous au gré des saisons ; le rythme biologique quand, tandis que la Terre tourne, notre conscience poursuit ses propres révolutions, de l’éveil au sommeil et ainsi de suite.

Pendant ce temps-là, les horloges, elles, battent inlassablement les heures du jour et de la nuit. Autrefois, du haut des horloges ou autres cimes architecturales, un guetteur veillait sur les populations, les prévenant des incendies, des dangers. Aujourd’hui, dans le prolongement de ce rôle de sonneur d’alerte, on retrouve le guet crieur d’heures à Lausanne ou celui perpétuant la tradition du Hejnal, cette mélodie à la trompette jouée, chaque heure, du haut de la Basilique Sainte-Marie de Cracovie.

La musique justement est aussi une affaire de rythme et son champ lexical est celui de l’horloge et du temps : battement, durée, intervalle, etc.

L’horloge, la musique, le guet sur son sommet perché… C’est là que naît Hoper, imaginé par Stéphane Hardy : une succession d’odes au temps qui passe, de pièces en solo improvisées à la bombarde, juchées sur les hauteurs des toits anguleux de la ville ou des lignes d’horizons verdoyantes de la campagne.

Hoper, en breton, c’est celui qui annonce, c’est le crieur. En anglais, c’est celui qui espère. Hoper prend donc de la hauteur et monte le son dans les tours, entonnant des impromptus quasi-modaux, et devenant pour quelques heures, un repère sonore incarné, une veille rassurante face à nos temps troublés.

En ce premier jour de printemps, Hoper veillera sur Rennes, du lever du soleil à la tombée de la nuit.

Sa journée débutera à 7h07, du balcon de l’Opéra de Rennes, en concertation et en solidarité avec la Coordination des Intermittents et Précaires qui occupe actuellement les lieux.

Et si vous souhaitez en savoir davantage sur les points de la ville où, chaque heure, Stéphane Hardy viendra sonner, nous vous invitons à relever le défi du jeu de piste, ci-dessous.

Jeu de piste Hoper

BIOGRAPHIE

Des confréries soufies du Maroc aux ensembles de shenai de l’Inde du Nord, des créations contemporaines de Dick Van Der Harst et Luc Mishalle (Met X) en Belgique au jazz bombardistique de Dave Malis aux Etats-Unis, Stéphane Hardy est un globe-trotteur de l’anche double, musicien à la fois enraciné et inclassable, spécialiste des hautbois du monde.

Cultivant l’ouverture et les contrastes, la curiosité et les rencontres, l’enracinement et la multi-culturalité, il aime se fondre dans des mondes musicaux pluriels, qu’il en soit l’initiateur ou l’interprète. Par l’oralité, la modalité, l’improvisation et l’immersion sur le terrain, il se joue des frontières et modifie les terroirs, rapproche les territoires, créant ainsi des contrées oniriques et poétiques, où toutes ses influences peuvent se côtoyer, s’exprimer, se croiser librement et servir un discours profond d’intentions et d’émotions, s’affranchissant de toute imitation.

Depuis 2014, entouré d’un collectif de citoyens et d’artistes, il impulse La Part des Anches, une maison artistique qui a pour objet central les hautbois du monde. Depuis Septembre 2018, il officialise ses recherches sur la bombarde et ses cousines, dans le cadre d’un master d’Artiste de Musiques Traditionnelles, au sein du Pont Supérieur de Rennes et de l’Université de Bretagne Occidentale à Brest.

Il joue actuellement avec The Dave Malis Project – Collectages d’un sonneur New Yorkais (jazz/ musiques actuelles façon beurre salé), L’Orchestre National de Breizhoucadie (Fanfare Tendre et Poétique), Sérot / Janvier & la Groove Cie (Fanfare à danser), le Belge Dick Van Der Harst, L’Orchestre Du Caravansérail (Musique Bretonne Orientale) et la Kreizh Breizh Akademi #7.


Les Tombées accompagnent ce projet

– Apport financier pour la production du projet.
– Échanges réguliers sur la nature du projet ainsi que sur le jeu avec l’espace public, sur les horaires et le choix des lieux dans la ville.

dimanche 21 mars 2021
07:07 > 19:07
Toutes les heures de différents points hauts du centre-ville
Centre ville de Rennes

RETOUR EN IMAGES
SUR LE MÊME SUJET
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2021 - Web : Made in Ben Belek