Photo © DR
Calle Obrapia #4
Ex Nihilo
(France)
Chorégraphie charnelle de trottoir pour 5 danseurs

Nous avions découvert l’univers fascinant et complexe de la Cie Ex Nihilo avec TRAJET DE VIE, TRAJET DE VILLE (2008), puis avec la création en 2011 de la danse de bitume de NAL BÔA [REGARDE MOI]. Chorégraphes urbains et voyageurs à l’affût du rythme du monde, Anne Le Batard et Jean-Antoine Bigot ont créé au festival Ciudad en Movimiento de la Vieille Havane (Cuba) en 2003, cette version courte (30 minutes) et en extérieur de la pièce des PASSANTS, élaborée après six mois de présence dans le quartier Belsunce à Marseille. CALLE OBRAPIA #4 se donne dans une rue étroite et passante, au fil d’une danse concrète, physique, engagée, rythmée à nouveau par la guitare farouche de Pascal Ferrari. Trois femmes et deux hommes prennent possession d’un lieu, dansent avec les murs, le sol et les trottoirs. Leurs corps se croisent, se heurtent et s’enlacent, sans que l’on sache s’ils sont de passage, en transit ou en exil. Toujours puissantes, toujours rêches et physiques, les chorégraphies d’Ex Nihilo réveillent la mémoire de la ville en défiant l’aseptisation.

BIOGRAPHIE

Depuis sa création en 1993, la compagnie ne cesse d’interroger la danse dans son rapport à l’espace extérieur. Cette rencontre avec un espace (urbain ou naturel) et cette relation à l’autre (passant, habitant ou spectateur) se font sur le mode du nomade et de l’éphémère. Le danseur est placé à même le sol, comme monsieur tout le monde, mais peut à tout moment utiliser sa danse comme langage… Depuis LA PLUE BELLE HEURE, jouée le long d’un mur, jusqu’à TRAJETS DE VIE,TRAJETS DE VILLE pour rue passante ou place publique, NAL BOA (REGARDE MOI) créée aux TOMBÉES DE LA NUIT, LES PASSANTS ou CALLE OBRAPIA #4 , la dizaine de créations d’Anne Le Batard et de Jean-Antoine Bigot ont exploré le duo et les formes minimales comme des formes complexes pour 8, 10 ou 17 danseurs. Chaque fois, la chorégraphie interroge la place du spectateur, les multiples modalités du proche ou du lointain et la multiplicité des points de vue. Ex Nihilo n’hésite pas à chercher l’inspiration et la confrontation à travers le monde : Liban, Cuba, Corée…

DISTRIBUTION

Chorégraphes : Anne Le Batard, Jean-Antoine Bigot / Distribution Anne Le Batard, Jean-Antoine Bigot, Anne Reymann, Lisa Da Boit (ou Corinne Pontana), Rolando Rocha / Musique Pascal Ferrari et Clément Lemennicier / Production : Ex Nihilo

vendredi 03 juillet 2015 > samedi 04 juillet 2015
La Paillette, rue Louis Guilloux, Rennes
30 mn
Gratuit
RETOUR EN IMAGES
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek