Fleur
Fred Tousch / Le Nom du Titre
(France)
Surréaliste conte capillaire et musical
© Fleur © Philipe Cibille
Après La Foirce, le bonimenteur en chef Fred Tousch revient en duo avec Emilie Horcholle, pour un délirant conte théâtral et musical de rue où le Soleil aide Fleur à devenir « futile à quelque chose ». Une ode initiatique à la nature débridée, une odyssée cosmétique en costumes avec immenses éclats de rire.

Après La Foirce (2009), le grand retour au festival du bonimenteur en chef Fred Tousch se fera, en duo avec Emilie Horcholle, via un délirant conte théâtral et musical de rue. Cette fantaisie burlesque, absurde et loufoque pousse une nouvelle fois dans leurs derniers retranchements, bon goût, logique et académisme. L’acrobate du verbe poétique improbable, adepte de la prise de parole débridée et décalée, nous embarque dans une ode initiatique à la nature où le Soleil aide Fleur à devenir « futile à quelque chose ». Destin qui prendra la forme d’un shampoing et d’un cactus, dans cette odyssée cosmétique en costume où affleurent, sous un immense éclat de rire, quelques interrogations philosophiques fondamentales.

De La Foirce à Maître Fendard, en passant par Benoît de Touraine, les créations en solo de Fred Tousch ont balisé un espace théâtral dédié à la parole absurde et aux idées les plus loufoques. Mais surtout à un humour décapant dopé à une sacrée énergie scénique. En duo, cette fois avec la pétillante comédienne Emilie Horcholle, sa nouvelle création prend la forme d’un conte mythologique en costume, qui débute quelque part entre « Andromède et Kerastase, sur l’orbite antipelliculaire de la constellation du cheveu ». Entre éloge de la futilité et baume capillaire, Fleur devra trouver sa voie et son destin, dans cette fresque initiatique, cette fable philosophique pour de rire en forme de délirante odyssée cosmétique. Surréalisme, jeu de langage, décalage, mise à distance, harangue et prise à partie du public, poésie absurde : les armes de la « Fred Touch » n’ont pas changé mais semblent de plus en plus affutées. Surtout quand elles rebondissent en ping-pong sur les trois personnages au plateau (Soleil, Fleur et Elektra).

Avec une gourmandise palpable pour le détournement des références mythologiques, Fred Tousch nous fait danser et chanter au cours de ce spectacle qui trouvera logiquement sa place dans le théâtre de Verdure du Thabor pour trois journées de représentation et de franche rigolade.

BIOGRAPHIE

Comparse d’écriture et compagnon de planche, scène et plateau d’Edouard Baer, Jackie Berroyer, François Rollin ou Philippe Nicolle (des 26000 Couverts), le délirant Fred Alfredo Tousch a débuté avec les Béruriers Noirs, puis le Cirque Archaos, avant de se lancer en solo dans le théâtre de rue et en groupe dans le théâtre en salle, notamment avec Le Grand Mezze cosigné par Baer et Rollin (2003). Poète, clown, philosophe de l’absurde, mais surtout grand déconneur aux spectacles loufoques teintés de surréalisme, Fred Tousch collabore aussi au monde du cinéma (Mission Socrate, La Chambre Blanche, Les Profs, La Loi de la Jungle, La Colle, Le retour du héros), tout en continuant à développer des événements iconoclastes et conviviaux avec Fabienne Quéméneur. Après Maître Fendard, dédiée à l’exercice délicat de la plaidoirie et co-écrit avec François Rollin, Fleur est sa dernière création en tournée depuis le printemps 2017.

DISTRIBUTION

Écriture et jeu : Fred Tousch et Emilie Horcholle
Musique en scène : Bertrand Lenclos
Création musicale : Bertrand Lenclos et Pacot Labat
Mise en scène : Fred Fort
Costumes : Sophie Deck
Décors : Fabrice Deperrois pour les Plastiqueurs
Régie : Francis Lopez ou Baptiste Chevalier Duflot
Production et diffusion : Anne Guégan
Administration : Pascale Maison.

PRODUCTION

Co-productions / Résidences : les CNAREP Le Moulin Fondu à Noisy-le-Sec, La Paperie à Angers, Les Ateliers Frappaz à Villeurbanne, les scènes conventionnées L’Archipel à Granville, Le Séchoir à St Leu (La Réunion), L’Atelier Culturel à Landerneau, la Communauté de Communes Océan-Marais de Monts, la Ville de Notre-Dame-de-Monts, les Festivals Musicalarue et La Déferlante.

Soutenu par : DRAC et Région Normandie, Département de Seine-Maritime, La SPEDIDAM.

ven 06 Juil 2018
18:30 > 19:30
Parc du Thabor, Théâtre de Verdure, Rennes
sam 07 Juil 2018
18:30 > 19:30
Parc du Thabor, Théâtre de Verdure, Rennes
dim 08 Juil 2018
17:00 > 18:00
Parc du Thabor, Théâtre de Verdure, Rennes
1h
Gratuit
Métro : Sainte-Anne / Bus : C1-C3-C5-9-12 / Arrêt de Bus : Thabor - Sainte-Anne / Vélo : Saint-Georges - Place Hoche
cognitif moteur
www.lenomdutitre.com
Parc du Thabor, Théâtre de Verdure, Rennes
Parc du Thabor, Théâtre de Verdure, Rennes
Parc du Thabor, Théâtre de Verdure, Rennes
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et le Groupe Legendre.

© Les Tombées de la Nuit 2018 - Web : Made in Ben Belek