Photo : 7 Samouraïs © Studio Carlito
Création
7 Samouraïs
Compagnie Version 14
(France)
Donner vie et mouvement à sept poèmes dans l'espace public
Quand un danseur hip-hop de 21 ans (Bboy Rasco) et un comédien de 54 ans (André Layus) décident ensemble de rendre hommage à sept poèmes dans l'espace public, la confrontation de deux générations et de deux moyens d’expression est porteuse de mouvement. Faisant tous une référence métaphorique aux valeurs du film d’Akira Kurosawa, Les sept Samouraïs, ces textes de Cécile Coulon, Olivier Cadiot, Andrée Chedid, Jules Supervielle, Samuel Beckett, Ghérasim Luca et Arthur Rimbaud trouveront leur identité visuelle dans la confrontation à l’environnement social, urbain et naturel, en s’adaptant à la mobilité, au flux et au flow.

Troisième création de la compagnie rennaise, après Villon d’après la ballade des pendus (2015) et L’Oeil de Polyphème (2017), cette pièce est d’abord une rencontre saillante entre la poésie et la danse, entre un père et son fils, entre un jeune et un moins jeune, entre deux corps agités par leurs arts. Pour créer ce tableau en mouvement autour de ce corpus de sept poèmes de Cécile Coulon, Olivier Cadiot, Andrée Chedid, Jules Supervielle, Samuel Beckett, Ghérasim Luca et Arthur Rimbaud, le comédien et metteur en scène  André Layus et le danseur Bboy Rasco (Oscar Lassus dit Layus, qui a intégré la compagnie Dyptik à Saint-Étienne, dont le D-Construction et le Mirage (Un jour de fête) ont marqué le festival) se sont centrés sur les valeurs exprimées dans le film d’Akira Kurosawa, Les sept Samouraïs.

Soit le récit d’un combat pour trouver l’équilibre entre valeurs et actions, l’action du temps et reconquête perpétuelle de la liberté́. Une joute en construction et en reconstruction, passant par la relation entre ces deux corps, entre eux et dans l’espace public. Par l’écoute, l’adaptation, la mobilité́ et l’expérience de la rue et du théâtre en extérieur, iI s’agit bien ici de se « fondre dans le décor », dans le mouvement des corps et dans les mots des poètes, pour inventer une nouvelle relation à l’espace urbain et à l’autre. Un étonnant et passionnant cheminement unissant un cinéaste japonais, des mouvements hip-hop et un corpus de poésie.

BIOGRAPHIE

> Version 14 (France)

Créé en 2014 par le comédien et metteur en scène André Layus (compagnies Jo Bithume, Les ELéments DISPOnibles, compagnie des Sirventès, Cuesta, etc.), la compagnie rennaise Version14 s’est fixée comme but d’aller à la rencontre des publics hors les murs pour concevoir des projets théâtraux qui se nourrissent de l’espace et des habitants. Après Villon d’après la ballade des pendus (2015, sur une mise en scène de David Gauchard), puis le dispositif pour quatre acteurs de L’Oeil de Polyphème (2017), la compagnie s’est lancée dans le duo poétique et dansé en extérieur de 7 Samouraïs, autour d’Alice Millet (mise en scène), de Bruce Chiefare (chorégraphie) et de Denis Cefelman (chorégraphie). La compagnie était également engagée jusqu’à fin 2020 dans une résidence mission par le Conseil Départemental 35 sur le territoire de Liffré (35) pour des expériences artistiques À la recherche de l’Autre.

DISTRIBUTION

Conception : André Layus
Direction d’acteurs et mise en scène : Alice Millet
Accompagnement chorégraphique : Denis Cefelman et Bruce Chiefare
Interprétation : Bboy Rasco, André Layus
Production : Sabine Montlahuc
Diffusion : Gwennina Sanfourche pour Les Gesticulteurs
Accompagnement administratif : Lorinne Florange pour Hectores.

vendredi 08 juillet 2022
17:00 > 18:00
Les Ateliers du Vent, Rue Alexandre Duval, Rennes
samedi 09 juillet 2022
17:00 > 18:00
Les Ateliers du Vent, Rue Alexandre Duval, Rennes

1h
Gratuit
Tout public
Bus : 9, 13, Arrêt de Lesseps
cognitif moteur
RETOUR EN IMAGES
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2022