Photo : The Woodpeckers © Anna Anderegg
The Woodpeckers
Marco Barotti
(Italie)
Robots-piverts à détection électromagnétique
Le performer, musicien, plasticien et brico-technicien italien Marco Barotti s'est penché à la fois sur les ondes générées par nos téléphones connectés et la technologie sans fil, et la raréfaction des oiseaux dans les campagnes et les villes. Il a créé ces étonnants Woodpeckers, piverts-robots fonctionnant selon les fréquences électromagnétiques qu'ils transforment en mouvements et percussions sur le mobilier urbain. Une drôle de symphonie orchestrale in situ matérialisant les ondes invisibles qui ont envahi nos espaces de vie. Entre nature et technologie, The Woodpeckers est une belle et inquiétante intrusion sonore et visuelle urbaine qui nous sensibilise aux problèmes environnementaux.

Il y a d’abord la rencontre inattendue avec ces petits oiseaux de métal, ces drôles de piverts (woodpeckers) qui frappent de leur bec une gouttière, une rambarde, un feu de signalisation, tous issus du mobilier urbain. Le toc-toc percussif ressemble à un signal de morse évolutif, à une occupation sonore androïde aux variations constantes, à un nouveau genre de concerto aléatoire, mouvant et percussif, s’immisçant dans notre environnement sonore. Passé l’émerveillement pour la composition acoustique générée par ces petites merveilles technologiques, on comprend que ce sont les ondes générées par nos portables et la wifi environnante qui servent de source énergétique aux volatiles, matérialisées, en temps réel, en signal sonore.

Ces Woodpeckers rendent audibles notre spectre électromagnétique quotidien, rendent visible les radiations de la communication mobile qui, aujourd’hui, nous accompagnent partout. À la fois instruments de musique, hybridateurs technologiques, perturbateurs urbains et révélateurs pédagogiques, ces beaux robots-piverts nous émeuvent et nous parlent à la fois par leur esthétique, leur grâce acoustique et leurs harmonies percussives inédites. Et par ce qu’ils disent de notre monde moderne. En douceur, sans grande revendication ou proclamation. Simplement avec l’élégance et la finesse d’écriture et de réalisation d’une belle installation sonore.

BIOGRAPHIE

Artiste performeur né en Toscane et installé depuis à Berlin, Marco Barotti suit des études de musique à la Siena Jazz Academy et entame une carrière de batteur dans le milieu du jazz. Il se concentre peu à peu sur une nouvelle dimension du son appliqué à l’architecture, au design et aux arts visuels et performatifs, fusionnant le monde de la musique avec des interventions cinétiques sonores et poétiques en milieux naturels et urbains. Ses installations mêlent technologies audios, objets de consommation et déchets qu’il transforme en sculptures mobiles et dont le mouvement est déclenché entièrement par le son. Créateur de bulles futuristes ou autres structures sonores à l’aspect visuel très soigné et à l’imaginaire post-technologique, il a notamment déjà conçu les étranges robot-cygnes de Swans (2015). Il collabore régulièrement avec les collectifs Asphalt Piloten (Suisse) et Plastique Fantastique (Berlin).

DISTRIBUTION

Concept, réalisation et mise en scène : Marco Barotti.
Regard extérieur : Anna Anderegg.
Assistant : Pim Boreel

PRODUCTION

Co-produit par : In Situ, Lieux Public, Festival Bildstörung, La Strada Graz, Festival Oerol, Institut des Arts et du Théâtre.
Fondé par : Ministère de la Culture et de la Science du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, ville de Detmold, SACD / Auteurs d’Espaces.
Supporté par : Phoenix Contact, Audio Ag, RME, Solutions Gigahertz, Dayton Audio.

vendredi 05 juillet 2019
14:30 > 18:30
Centre ville de Rennes
samedi 06 juillet 2019
14:30 > 18:30
Centre ville de Rennes
dimanche 07 juillet 2019
14:30 > 18:30
Centre ville de Rennes

Gratuit
Tout public
Station de Métro : République • Lignes de Bus : Toutes les lignes desservant le centre-ville, arrêt République • Station Vélo : République
moteur def_visuel
RETOUR EN IMAGES
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek