Photo © DR
Hark !
LOD

Après la fanfare de la « Banda Azufaifo » (2004), Dick Van der Harst nous revient avec cette création pour dix accordéons et une chanteuse soprano dédiée à la musique d’Henry Purcell. Elle sera présentée dans le dispositif scénique très inhabituel des 300 places de la Salle du Conseil de l’Hôtel de Rennes Métropole.

Comme toujours dans son travail de concassage inclassable de tonalité, d’époque, de style et de culture, le compositeur a fait une sélection dans les thèmes de l’oeuvre vocale du compositeur baroque, pour les arranger, en exalter certains détails, y ajouter quelques modulations et des bribes d’autres choses…

Dans ce fourmillement d’accordéons et d’harmonies vocales se détache une nouvelle fois son univers personnel formé de fulgurances instinctives, de références savantes détournées, et d’un respect fondamental pour les formes artisanales de la musique populaire.

En collaboration avec Rennes Métropole

BIOGRAPHIE

LOD : Depuis 20 ans, la maison de production LOD interroge les possibles de la rencontre des genres artistiques dans des formes novatrices d’opéra, de musique et de théâtre musical. Autour des travaux des compositeurs Kris Defoort, Dick van der Harst, Jan Kuijken, Dominique Pauwels, Daan Janssens, Thomas Smetryns, des metteurs en scène Inne Goris, An De Donder, Josse De Pauw et de l’auteur Pieter De Buysser, LOD tamponne les genres artistiques dans une approche collective résolument hybride et contemporaine de l’acte de création. Depuis Gand (Belgique), où LOD est installé depuis sa création, une vingtaine de créations ont tourné en Belgique et à l’étranger.

DICK VAN DER HARST : Né en 1959, ce musicien, arrangeur et compositeur est en résidence permanente depuis 1989 au théâtre musical LOD. Collecteur de « musiques cachées » et collectionneur de folklore, il a commencé par le flamenco à Cordoue, avant de se familiariser avec le monde manouche, le tango. Amateur de jazz et de musique classique autant que de folklore, il concasse dans ses compositions de musiques populaires et savantes, avec un sens du décalage, un respect et un humour qui autorisent toutes les transgressions. Des projets de théâtre musical comme Au fond du bois (1999), Vadria (2000), Des oiseaux noirs dans les arbres (2002), Après manger (2003) ou l’Opéra bègue de Dominique Roodthoof (2004) matérialisent ses liens à la scène. Son cycle de chants Cara Mia, les projets La maison des petites musiques cachées I & II, la fanfare Banda Azufaifo (CD en 2006), Assim (CD 2008) ou Gloria réunissant des chants de Noël et de Saint-Nicolas des communautés latino-américaines, italiennes et turques de Gand, balisent la richesse de son univers personnel. Après Flut (2009), il amorce de nouvelles collaborations avec Thomas Hauert (ZOO) et Tahika Sekand (Turquie)…

DISTRIBUTION

Musique : Dick van der Harst inspiré sur Henry Purcell / direction musicale : Edwig Abrat / soprano : Liesbeth Devos / musiciens : les 10 accordéons de « La Tristeza Complice »

mercredi 06 juillet 2011 > jeudi 07 juillet 2011
Rennes Métropole, Avenue Henri Fréville, Rennes

10 euros
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek