Photo : Freeze © Alastair Bett
FREEZE !
Nick Steur
(Pays-Bas)
Magique et hypnotique dompteur de pierre
Comme un vieil artisan ou un maître sage en arts martiaux, le plasticien hollandais Nick Steur observe longuement ses pierres, de toute forme et calibre, avant de se lancer dans un assemblage fait d'équilibre, d'empilement et de gravité précaire. À la croisée des arts plastiques, de l’installation et de la performance, FREEZE ! plonge les spectateurs en immersion esthétique, le souffle suspendu aux mouvements et à l'amoncellement de ce dompteur de pierre qui défie les lois de la gravité et contraint les éléments sans colle ni ciment.

Pas de scène, pas d’éclairage. Juste une collection de pierres et un homme concentré, en combinaison de travail. S’ensuit une heure de spectacle-performance où l’artiste hollandais élabore, en direct, des empilements en sculpture, joue sur l’équilibre précaire et les lois de l’apesanteur. Confrontant sa propre volonté à celle du caillou, sa propre concentration à la masse inanimée, sa propre contrainte à celle de l’élément, Nick Steur bâtit ses cathédrales immobiles, éphémères et miniatures. Jamais pierre n’aura semblé si aérienne et légère.

Performance minimale dans sa forme brute, mais maximale dans les émotions qu’elle suscite, FREEZE ! instaure lentement un rapport hypnotique avec le public qui retient son souffle, en attendant la chute, inéluctable. Chaque pièce / pierre de la performance devient l’objet de toutes les attentions, ici et maintenant. Un raclement de gorge, un bruit, un simple grincement de chaise et tout l’équilibre minutieux semble d’un coup menacé, bousculé, dans cette interdépendance qui lie le performer zen aux spectateurs.

« Je pense qu’il est important que les spectateurs prennent conscience du présent et de leur propre présence » résume Nick Steur à propos de son rapport au public dans cette expérience de partage in situ, magnifique expérimentation contemplative, découverte commune d’un temps de communion défiant la gravité.

BIOGRAPHIE

Né en 1982 à Nimègue aux Pays-Bas, diplômé de la Toneelacademie de Maastricht en 2011, Nick Steur est un plasticien-performeur néerlandais dont les matériaux de prédilection sont la pierre, le sable, l’acier et l’eau. Travaillant ses performances et installation en arts visuels comme des événements uniques, basés sur le temps et la recherche de l’équilibre, il a déjà créé « A piece of 2 », « A piece of time », « Split ! », FREEZE ! et « Un morceau de temps – mouvements pendulaires & métronomes synchronisants ». Il a remporté le Laureate Young Theatre au festival TAZ en Belgique et le Scotsman Fringe First de la meilleure nouvelle écriture au Edinburgh Fringe Festival et est régulièrement invité en résidence par des institutions et festivals d’art de renommée internationale, comme le Middelheim d’Anvers, le Kaaitheater Brussels et le Festival d’Adélaïde (Australie). Il vit actuellement à Bruxelles et est soutenu par SoAP, Workspace Brussels et le Performing Arts Fund aux Pays-Bas.

DISTRIBUTION

Concept, réalisation, jeu : Nick Steur

vendredi 05 juillet 2019
18:00 > 19:00
École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne, rue Hoche, Rennes
vendredi 05 juillet 2019
20:30 > 21:30
École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne, rue Hoche, Rennes
samedi 06 juillet 2019
18:00 > 19:00
École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne, rue Hoche, Rennes
samedi 06 juillet 2019
20:30 > 21:30
École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne, rue Hoche, Rennes
dimanche 07 juillet 2019
14:30 > 15:30
École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne, rue Hoche, Rennes
dimanche 07 juillet 2019
17:30 > 18:30
École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne, rue Hoche, Rennes
1h
5€ / 2€ Sortir !
À partir de 8 ans
Station de Métro : Sainte-Anne • Lignes de Bus : C1,C5,9,51,70,71, arrêt place Hoche - 12, arrêt Fossés • Station Vélo : Place Hoche
cognitif moteur visuel
4 places PMR
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek