Photo : ©Chedlyz
Hasta Donde
Compagnie Sharon Fridman
(Israël)
Valse du vertige contemporain

C’est une valse du vertige à corps perdus à laquelle nous invite ce jeune chorégraphe et danseur israélien, installé à Madrid. Dans la longue tradition du « pas de deux », Sharon Fridman choisit l’énergie, le contact et une forme d’épure brutale, pour donner sens à HASTA DONDE  (jusqu’où ?). Dans ce tourbillon, deux hommes oscillent à dessein entre empoignades viriles et étreintes amoureuses, se soutiennent sans perdre le contact, interrogeant les notions de fluidité et fermeté, légèreté et pesanteur, déchirure et solitude… L’univers de Sharon Fridman s’est révélé sur les scènes européennes avec Al menos dos Caras (2011), dont HASTA DONDEest une lecture courte (20 minutes) et hors les murs. Inspirée directement d’un souvenir d’enfance (sujette à des vertiges, sa mère avait besoin de son aide pour ne pas tomber), la pièce, modeste dans sa forme, mais d’une grande puissance dans son urgence, affirme la frontalité comme territoire de partage et la nécessité du « rester debout ensemble ».

BIOGRAPHIE

Né en 1970 en Israël, à Hadera au nord de Tel Aviv, d’une famille Moldave, le chorégraphe Sharon Fridman est d’abord passé comme danseur dans les principales compagnies du pays, comme le Kibbutz Ballet, le Ido Tadmor Dance Company, Emanuel Gat ou le Suzanne Dellal Center. Son travail très personnel se nourrit déjà de folklore israélien, de danse classique et de danse contemporaine. En 2006, il s’installe à Madrid et fonde sa propre compagnie, Projects in movement. Elle prend son nom et s’installe rapidement dans la vie artistique contemporaine espagnole : « Waiting » (2003), « The Creation » (2004), « Play Boy » (2005), « Carlos and me » (2007), « Q Project » (2008), « Shakuff » (2010). Invité sur le projet « Dance Lines » au Royal Opera House de Londres par Wayne Mc Gregor, en 2008). En 2011, « Al Menos dos carras et le duo « Hasta Donde ». Créée en 2012, sa pièce « Rizoma », chorégraphie écologique présentée à l’aube, a été créé au Festival Paris Quartiers d’Été (Paris), dans la grande cour des Invalides avec 70 interprètes amateurs et 10 violoncellistes.

DISTRIBUTION

Chorégraphie : Sharon Fridman
Interprétation : Arthur Bernard Bazin et Sharon Fridman
Musique : Luis Miguel Cobo
Lumières : Paloma Parra
Communication : Laura Gil Diez
Soutien : Centro de Danza Canal, Festival de Otoño en Primavera, Comunidad de Madrid, Centro Coreográfico La Gomera

vendredi 04 juillet 2014 > samedi 05 juillet 2014
Les Champs Libres, Cours des Alliés, Rennes

30 minutes
Gratuit
Les Champs Libres, Cours des Alliés, Rennes
RETOUR EN IMAGES
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek