Photo © DR
Allers / Retours
Cédric Brandilly
(France)

Dans l’univers imaginatif du plasticien / performer, les râteliers à foin se transforment en cage de go-go dancer, les CV en set de table, les urnes électorales transparentes racontent leurs histoires en objet… Dans ce mouvement incessant de va-et-vient, entre le réel et une représentation plastique distordue par l’humour et une douce ironie, Cédric Brandilly se joue à la fois des codes du théâtre et des contextes de représentation pour faire exploser les frontières. Pour “Aller / Retours”, performance autour d’une table de ping-pong, où deux pongistes vêtus de masques de Lucha Libre s’affrontent dans un terrible combat, la symbolique de la grande vitesse d’échange rappellera le TGV, mais aussi l’anonyme va-et-vient des voyageurs qui traversent les halls, couloirs et quais. Une nouvelle fois dans cette performance plastique, la part de symbolique et de décalage va naître du contexte d’interprétation et de l’étonnement provoqué par l’irruption dans le réel de la simplicité de cette belle proposition.

BIOGRAPHIE

Né en 1984, ce plasticien / performeur a d’abord étudié les Arts et l’Architecture à Rennes, avant de poursuivre sa formation dans la première promotion universitaire du Musée National Centre d’Art Reiña Sofia de Madrid. Son premier projet « Urne 2012 » a été présenté au Grand Palais de Lille lors de la Foire Européenne d’Art Contemporain en avril 2012.Depuis, le philosophe et académicien Michel Serres s’est intéressé à sa pratique et a souhaité le parrainer. Le travail de Cédric Brandilly s’inscrit à ce jour dans les pratiques performatives des situationnistes canadiens et Fluxus.

DISTRIBUTION

Cédric Brandilly : conception et interprétation avec un deuxième performer.

dimanche 07 juillet 2013
Gare de Rennes

Gratuit
Gare de Rennes
RETOUR EN IMAGES
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek