Photo : © Mona Saboni
Un joyeux dimanche au parc

Fin septembre et pour la deuxième année consécutive, Les Tombées de la Nuit, dans le cadre de Dimanche à Rennes, étaient partenaires du festival I’m From Rennes pour Les Copains Thabor : un parcours dominical et musical dans les allées du parc. Pour Cédric Bouchu, co-programmateur du festival, ce partenariat est plein de sens.

Les Copains Thabor, qu’est-ce que c’est ?

Cédric Bouchu : Une balade musicale que nous avons organisée au Thabor, pendant le festival I’m from Rennes, fin septembre, dans le cadre de Dimanche à Rennes. Au détour d’un sentier ou au pied d’un chêne, les spectateurs ont pu découvrir plusieurs groupes rennais, en formations minimalistes. Notre partenariat avec les Tombées de la Nuit est régulier depuis 2016. Nous nous sommes retrouvés sur les deux éditions de Parade et sur Le Tour de Reine.

Les Tombées de la nuit, I’m from Rennes : partenaires particuliers ?

C’est une histoire de rencontre, comme une évidence. Nos deux équipes partagent des élans et des valeurs communes : l’envie de dynamiser un territoire et de travailler avec les forces qui existent déjà à Rennes, l’accessibilité des spectacles pour tous, la culture populaire, l’idée de jouer avec la ville et de sortir des lieux déjà identifiés pour certains arts, mêler les arts et les passions.

Concrètement, que vous apporte ce partenariat ?

D’abord, les échanges très riches avec Claude Guinard et l’équipe des Tombées de la Nuit, au-delà des stricts événements sur lesquels on est partenaires. Parfois, on a des doutes sur un projet qu’on veut programmer. On peut les appeler, car ils nous donnent un regard extérieur dans lequel on a confiance. Ils partagent avec nous leur expertise plus technique : est-ce que le concept est pertinent ? Le projet est-il bien familial ? Est-ce le bon jour, au bon endroit ? Comment monter des projets dans les quartiers ? Les Tombées de la Nuit ont une solide équipe de permanents, c’est un bon appui pour nous qui avons moins de temps, car nous travaillons en plus de faire vivre notre festival. Nous venons des mondes de la musique, de la radio, des DJ. Souvent, les gens pensent que c’est suffisant pour programmer des groupes. Mais non ! Dans ces discussions avec les Tombées de la Nuit, ils nous transmettent leurs compétences en gestion de projets : organisation d’équipe, comment faire face à un projet qui grossit, etc.

Et en retour ?

Ça va dans les deux sens : les TDN se rendent disponibles pour notre projet. Et eux, quand ils ont une question sur un groupe ou une asso musicale rennaise, on est là pour les aiguiller.  Ensemble, on est plus forts ! On apporte notre public jeune et « fan de zik » aux Tombées de la Nuit. Et inversement, on peut dire à nos rockeurs : « Allez découvrir leurs spectacles de cirque ou de théâtre, vous allez voir, c’est pas ce que vous croyez ! Aujourd’hui, les arts évoluent, se mêlent. Ça va vous plaire… »

Audrey Guiller

SUR LE MÊME SUJET
Spectacles
Spectacles
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et le Groupe Legendre.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek