Photo : Programme © Fabrice Roque
En partenariat avec Ay-Roop
Programme
Groupe Merci
(France)
Joute plastique, cascade théâtrale et circassienne
Entamé avec Minetti en 2015, le cycle des « formes brèves » du Groupe Merci s'empare d'un texte commandé à l'auteur Éric Arlix pour expérimenter à nouveau les limites formelles de la théâtralisation. Véritable combat entre texte, cascade et politique, Programme met en scène un narrateur s'adressant à la deuxième personne du singulier à un circassien tentant de reproduire les instructions données. Dans ce jeu d'injonctions aux règles incompréhensibles, au milieu d'un dispositif scénique de fer, d'instabilité, de corps et de sueur, ces quarante minutes d'équilibre et d’acrobatie sur engin fustigent le piège enfermant du néo-management et du capitalisme postmoderne.

En miroir du travail de l’artiste plastique anglais Simon Starling, représentant l’angoisse et la brutalité du réel, l’auteur Éric Arlix bâtit, avec Programme, une prose de coach vive et rapide, nous plongeant dans un univers aveugle où l’individu perd toute notion identitaire. À partir de cette langue du management, de cette maladie performative de l’optimisation et des injonctions, le scénographe Joël Fesel lance Georges Campagnac et Eliott Pineau Orcier dans un impressionnant duel d’équilibre verbal et corporel, au milieu des machines à jouer, des citations et des références au jeu vidéo.

C’est ce constat acerbe, cette route absurde et mortifère vers l’enfer que le Groupe Merci donne à voir dans cette forme performative et allégorique. Au milieu d’une machinerie de portes, de passerelles et d’échelles, soit six petites scènes fonctionnant comme des agrès, se livre un combat entre le mot et le corps, la drôlerie et la brutalité, l’angoisse et l’inquiétude, le conditionnement et la liberté, entre l’échappatoire poétique et le monde tel qu’on le vit.

L’idéologie se met à l’œuvre et en mouvement sous nos yeux, posant la question du possible des dispositifs émancipateurs dans ce monde du virtuel, de l’hyper-modernité et de l’enfermement capitaliste. Tout un Programme et une superbe réussite.

BIOGRAPHIE

Installés à Toulouse depuis 1996, la metteuse en scène Solange Oswald et le plasticien Joël Fesel conduisent avec le Groupe Merci des expériences au croisement du théâtre, de la poésie et des arts plastiques. Dans ces différents « objets nocturnes », une vingtaine aujourd’hui, ils défrichent des espaces non théâtraux et inventent des spectacles-parcours dans lesquels le public est immergé. Sur la scène se joue le dialogue entre la dramaturgie des textes d’auteurs vivants et celle de l’espace, pour donner à entendre le poème contemporain là où on ne l’attend pas, mis en lumière dans des dispositifs originaux et atypiques. La question de la place du spectateur y est centrale, que ce soit dans le théâtre de figures de Réserve d’Acteurs ou du haut de la fosse d’Européana, dans le théâtre choral du Génie du proxénétisme ou dans le campement de La Mastication des morts, dans l’adresse intime de Merci, etc. La compagnie s’occupe également du Pavillon Mazar, laboratoire permanent des arts de la scène à Toulouse.

DISTRIBUTION

Texte : Éric Arlix.
Commandé par le Mac/Val en 2010 pour la collection Fiction (commande d’une œuvre de fiction sur l’œuvre de l’artiste Simon Starling).
Une création du Groupe Merci.
Objet nocturne no 26.
Conception et scénographie : Joël Fesel.
Avec la complicité de : Marie-Laure Hée et de Pierre Déaux.
Création lumière et régie : Raphaël Sevet.
Construction machines : Alexandre Bügel.
Administration : Aurore Carpentier.
Production, diffusion : Céline Maufra.
Remerciements : Gabrielle Vinson.
Avec : Georges Campagnac, Eliott Pineau Orcier.

PRODUCTION

Production : Groupe Merci.
Soutien : Conseil Départemental de la Haute-Garonne.
Accueil en résidence : CIRCa, Pôle National Cirque, Auch Gers Occitanie.
Le Groupe Merci est conventionné par la DRAC Occitanie, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et la Ville de Toulouse.
Avec le soutien du Conseil Départemental de la Haute-Garonne.

mercredi 03 juillet 2019
20:30 > 21:15
Théâtre du Vieux Saint-Etienne, Rennes
jeudi 04 juillet 2019
20:30 > 21:15
Théâtre du Vieux Saint-Etienne, Rennes
vendredi 05 juillet 2019
20:30 > 21:15
Théâtre du Vieux Saint-Etienne, Rennes
45mn
5€ / 2€ Sortir !
À partir de 14 ans
Station de Métro : Sainte-Anne • Lignes de Bus : C1,C5,12, arrêt Sainte-Anne - 31, arrêt Dinan • Station Vélo : Sainte-Anne
cognitif moteur
2 places PMR
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek