Photo © DR
Beau Travail
1 Watt
(France / Belgique)
Performance de rue

Pour ce troisième projet de rue accueilli aux Tombées de la nuit (après « Parfait état de marche » en 2007 et « le Mur » en 2008), Pierre Pilatte poursuit son travail iconoclaste, ludique et surréaliste sur l’occupation théâtrale de l’espace public. Dans cette nouvelle performance visuelle, sonore et burlesque de trois heures, l’équipe de « Beau travail » investit cinq espaces successifs, qui seront construits et déconstruits (bois, cordes, chaises, ballons, sacs plastiques), soulevés, propulsés, attachés… Au fil de la fabrication d’un abri provisoire, d’une zone animatoire, d’une zone de lancement et d’un précipité de parcours, une signalétique particulière et des outils spécifiques apparaissent, pour transformer radicalement l’espace en expérimentant tous azimuts ses usages possibles et hautement improbables. Entre bruits, gaz, fumées, sons et suspens, ce joyeux bazar en travaux publics est évidemment décalé, jouissif et hilarant.

Vous qui passez par là, ou qui êtes venus spécialement les voir à l’oeuvre, vous pouvez faire le choix de musarder tout le long de ce parcours à n’importe quel  moment, entre 17h30 et 20h15, un instant, plus longtemps, plusieurs fois un instant, ou de vous rendre directement aux rendez-vous que les opérateurs de Beau travail vous proposent…

– 17 h 30 : l’équipe Beau travail se met au travail
– 18 h 05 : fabrication d’un abri provisoire
– 18 h 45 : animation de la zone animatoire
– 19 h 15 : activation de la zone de lancement
– 19 h 45 : édification du précipité du parcours

BIOGRAPHIE

Depuis 2000, Pierre Pilatte, Sophie Borthwick et 1 WATT parcourent, explorent et transforment l’espace public à grands coups d’interventions décalés. Travaillant sur l’absurde, le burlesque et le surréalisme, la compagnie bâtit des constructions précaires, mouvantes et évolutives, qui fonctionnent dans un rapport spécifique au lieu et à sa transformation. En rue, de la construction d’un « Mur » (2008) à ce solo débridé et évolutif de Pierre Pilatte (« Parfait état de marche »), en salle, avec « Comme un dimanche » et « Dans ma philosophie », la compagnie survoltée pose un propos radical d’humour et de dérision sur l’usage possible de la ville.

DISTRIBUTION

Sophie Borthwick et Isabelle Antoine : maîtresses d’oeuvre, Alexandre Thery : joueur et danseur, Erwan Quintin : création sonore, Nadir Bouassria : plasticien, Pierre Pilatte : clown comique, Sharon Gilham : costume, Alexandrine Bianco : administration.

 

Coproduit en 2010 par l’Atelier 231 à Sotteville les Rouen, L’Atelline à Villeneuve-lès-Maguelone, Le Fourneau à Brest. Accueilli en résidence en 2010 par l’Atelier 231 à Sotteville les Rouen, L’Atelline à Villeneuve-lès-Maguelone, Le Polau à Saint Pierre des Corps, En cours KompleXKapharnauM à Villeurbanne

jeudi 05 juillet 2012 > samedi 07 juillet 2012
Place Hoche, Rennes
Gratuit
RETOUR EN IMAGES
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek