Photo © DR
Voyage au bout du monde
Frank Bölter
(Allemagne)
Intervention plastique et tentative de mise à l’eau

Les conditions météorologiques nous ont empêchés de réaliser l’an passé la totalité de l’expérience. C’est donc à une étrange performance que nous convie à nouveau l’artiste plasticien allemand avec ce “To the world’s end” (jusqu’au bout du monde). À l’aide d’un carton mêlant aluminium et plastique, il va réaliser avec l’aide d’une vingtaine d’habitants, un bateau en origami géant, de 10 mètres de long et pesant près de 70 kilos. L’œuvre demandera une heure de pliage, de collage et de découpage dans un atelier participatif qui se clôturera cette fois par la mise à l’eau de l’engin éphémère. Dans cette drôle d’aventure plastique participative, se jouent à la fois la réalisation hors échelle d’une œuvre fragile, l’évocation de l’enfance, l’utilisation d’un matériau industriel, pour le transformer en réalisation poétique. Comme si la véritable notion de recyclage se jouait ici,  dans le possible de cette invention plastique en commun pouvant nous transporter jusqu’au bout du monde.

BIOGRAPHIE

Né en 1969 à Lippstadt (Allemagne), l’artiste et plasticien Frank Bölter a présenté de nombreuses expositions avant d’élargir sa pratique artistique à la réalisation dans l’espace public d’intervention en papier et en carton comme “Akropolis-Linz”, Bis and endre der welt”, “Auf grober fart”… De nombreux prix internationaux ont déjà récompensé son travail, en Allemagne, au Japon ou en Suède.

DISTRIBUTION

Un projet conçu et réalisé par Frank Bölter

En partenariat avec Tetra Pak.

dimanche 21 juillet 2013
Les Étangs d’Apigné – Base Nautique, Rennes

Gratuit
RETOUR EN IMAGES
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek