Photo © DR
Traversées et escales
Ter, Cuesta et Bureau Cosmique

TRAVERSÉES ET ESCALES est une action pilote qui accompagne la réalisation de la Voie des Rivages, nouveau parcours de découverte de la Vilaine et de ses étangs, des portes de Rennes jusqu’au sud de la métropole à Laillé. Pour mener ce projet l’agence de paysagistes TER et la coopérative culturelle Cuesta ont fait appel au Bureau Cosmique, collectif d’architectes rennais qui, lors de l’édition 2014, avait réalisé avec nous l’expédition OVERLAND, une traversée à la découverte de la vallée et de ses communes. De la rencontre de cette expédition avec le projet le territoire est née l’idée de la Station, une exposition offrant différentes représentations du paysage de la Vallée, point de départ de plusieurs traversées, expériences artistiques et poétiques, et de rencontres avec les habitants et acteurs du territoire… autant de manières de participer à la connaissance commune et partagée de ce territoire, d’en préfigurer le futur.

Un projet de Rennes Métropole avec les villes de Bruz, Chavagne, Laillé, Le Rheu, Rennes, Saint-Jacques-de-la-Lande, Vezin-le-Coquet.
1ère escale à Pont-Réan dans le cadre de Vents de Vilaine, 4-5 juillet

 

 

PROGRAMME DÉTAILLÉ :

15h – Traversée avec l’équipe projet – durée 3h

L’équipe projet propose de vous embarquer dans une expérience collective, d’arpenter le territoire selon une traversée surprenante, à la découverte de lieux insoupçonnés.
En collaboration avec Bretagne vivante et le service Rennes Métropole d’art et d’histoire de Destination Rennes Office de Tourisme.

Prévoir des chaussures de randonnée et de l’eau.

14h, 15h30, 17h, 18h30 – Balade perceptive par Myriam Lefkowitz en collaboration avec Julie Laporte et Jean-Philippe Derail – durée 1h

« C’est une expérience silencieuse mais si quoique se soit vous dérange n’hésitez pas à me le dire. Vous pouvez arrêter à n’importe quel moment. Pour commencer je vais juste vous demander de fermer les yeux». À partir de ce court échange, un couple fait d’un spectateur-yeux fermés et un guide-yeux ouverts se met en marche. Interrogeant le rapport entre l’acte de percevoir et l’acte d’imaginer, l’expérience de cette balade laisse entrevoir d’autres usages possibles de l’espace. Le territoire ne se donne plus à voir et à sentir comme un cadre fixe mais comme espace traversé par la possibilité d’une transformation.

14h, 16h, 18h – Jeu de piste pour enfants* et familles par Cécile Demessine – durée 1h30
* à partir de 5 ans pour les enfants non accompagnés

 « Mais où est donc la Vilaine ? » est un jeu de piste conçu par l’artiste Cécile Demessine, qui invite petits et grands à participer à une enquête racontée sous la forme d’une histoire merveilleuse à la recherche de la Vilaine…

Balade à ânes avec l’Association Nature Environnement

 

Escales suivantes à Champcors (3-4 octobre) et à Rennes (31 octobre – 1er novembre)

Inscriptions : inscriptionescales@gmail.com

 

BIOGRAPHIE

LES PARTICIPANTS
L’équipe projet
L’Agence TER est une agence de paysagistes et d’urbanistes, en charge de concevoir le projet d’aménagement de la vallée de la Vilaine. Pour intégrer une dimension culturelle et sensible à ce projet de valorisation, elle s’associe à la coopérative culturelle Cuesta.
L’action pilote Traversées et escales est conçue avec Bureau Cosmique, collectif d’architectes rennais, qui, en 2014, a réalisé l’expédition Overland sur le territoire de la Vallée de la Vilaine avec les Tombées de la Nuit. Les méthodes mises en place par le collectif s’appuient sur une attention forte au contexte, un travail auprès des acteurs et usagers passant par des collectes et des workshops, pour viser des restitutions sous des formes innovantes et artistiques.Les compagnonsLa fresque de la vallée est réalisée par MioSHe.
Au sein du collectif B2M, Antoine Martinet a investi les façades nantaises avant d’intégrer l’école des beaux-arts de Rennes. Sa passion pour le dessin se confirme, il devient un illustrateur touche-à-tout : étiquettes de bouteilles de vin, pochettes de vinyles, affiches et fresques gigantesques. Il intervient dans des ateliers avec des détenus de la prison de Rennes Vezin et dans l’espace public sous forme de commandes.Artiste chorégraphique, Myriam Lefkowitz vit et travaille à Paris. Depuis 2010, sa recherche se focalise sur les questions d’attention et de perception. Recherche qu’elle développe au travers de différents dispositifs immersifs pour un spectateur et un performeur mais aussi à travers une pratique d’écriture et d’enseignement. Son travail a été présenté à la 55ème biennale de Venise dans la cadre de l’exposition «Oo» (Pavillon lituanien et chypriote), au CAC (Vilnius), pour Le Mouvement (Biel), au Creative Time Summit (Stockholm), à Szene (Salzbourg), à De Apple (Amsterdam)… Elle est actuellement en résidence de recherche aux Laboratoires d’Aubervilliers.Cécile Demessine vit à Laillé. Diplômée de l’E.N.S.A de Bourges et titulaire du Master 2 Projets Culturels dans l’Espace Public à la Sorbonne à Paris, elle s’est toujours questionnée sur la place du spectateur au cœur des œuvres artistiques. Allant directement à la rencontre des habitants et du contexte qui les entourent, son travail s’ancre au sein de l’espace public. Ses projets artistiques ont vu émerger une dimension sociale, économique, politique et architecturale. Avec le C.A.M.T.A.R (Créations Autonomes Mobiles de Territoires Activatrices de Rencontres), elle a créé un atelier mobile à mi-chemin entre art relationnel et démocratie participative.L’Association Nature et Environnement a été créée en 2002. Son objectif est de faire découvrir les atouts de l’âne et de se servir de cet animal comme support d’éducation à l’environnement, d’apprentissage de l’autonomie et de responsabilisation des enfants. L’association propose notamment des activités de soin des animaux, de découverte de la nature et des balades en ânes. L’association est abritée sur le site de l’ancienne ferme de la Gautrais à St Jacques.Bretagne vivante : fondée en 1959, à une époque où l’écologie ne concernait encore que quelques initiés, la Société pour l’Etude et la Protection de la Nature en Bretagne (SEPNB) a joué un rôle précurseur en créant des réserves ornithologiques sur le littoral. Son champ d’action s’est rapidement élargi à tous les problèmes de défense de l’environnement se posant sur l’ensemble des cinq départements de la Bretagne historique. En 1968, l’association SEPNB est reconnue d’utilité publique. En 1998, la SEPNB change de nom et devient Bretagne Vivante-SEPNB. Portée par près de 3 000 adhérents, de nombreux militants et une quarantaine de salariés, l’association gère aujourd’hui un réseau de plus de 100 espaces naturels protégés, répartis sur les cinq départements de la Bretagne historique.
samedi 18 juillet 2015 > dimanche 19 juillet 2015
Les Étangs d’Apigné – Base Nautique, Rennes

gratuit
Les Étangs d’Apigné – Base Nautique, Rennes
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek