Photo : Samshed © Ludovic des Cognets
Smashed
Gandini Juggling
(Royaume-Uni)
Théâtre-dance-jonglage virtuose pour neuf jongleurs et quatre-vingt pommes
Avec cette virtuose performance circassienne, référencée comme « théâtre-jonglage » en hommage à Pina Bausch, les britanniques Sean Gandini et Kati Ylä-Hokkala interrogent la perfection technique et le jeu d'acteur, dans une série de saynètes à l'humour « so British », mettant en scène neuf jongleurs, quatre services de vaisselle et quatre-vingt pommes. Soit une magnifique partition hybride, poétique, trash et burlesque, proposée aux Tombées de la Nuit en version courte extérieure d'une demi-heure.

Sur scène, neuf chaises alignées, sept hommes et deux femmes qui vont entrer en chorégraphie pour une demi-heure de folle légèreté en apesanteur. Des jongleurs qui dansent ou des danseurs qui jonglent ? Des acteurs qui jonglent ou des jongleurs qui font du théâtre ? Smashed (soit écrasé) est l’alliance maîtrisée de ces trois disciplines. Une pièce en partition explorant les conflits, les amours perdus, la séduction, les relations tendues ou les séances de thé désuètes de fin d’après-midi, dans une série de saynètes vivantes et virevoltantes, empruntes de nostalgie, de révolte et d’innocence perdue. C’est aussi un hommage virtuose et burlesque à la chorégraphie Pina Bausch.

Dans une esthétique au style cinématographique très marqué par les années 1950, au milieu de musiques allant de la country romantique de Tammy Wynette à Bach, en passant par Brenda Lee, The Ink Spots ou The Charioteers, les fruits valsent, tournoient, accélèrent jusqu’à l’heure fatidique du « British tea time ». Dans le monde totalement subjectif de Sean Gandini et Kati Ylä-Hokkala, sur le fil de cette virtuosité technique, on déforme la réalité au gré de ses humeurs, mélancoliques ou blagueuses, colériques ou fanfaronnes, jusqu’à la catharsis d’un immanquable final jubilatoire.

Élégante et sensationnelle, tout-terrain et virtuose, esthétique et brindezingue, la partition consciencieusement saccagée de Gandini Juggling sera jouée deux fois par jour dans l’écrin du Théâtre de Verdure (Thabor).

BIOGRAPHIE

Crée en 1992 à Londres par Kati Yla-Hokkala et Sean Gandini, pour célébrer l’art du jonglage sous toutes ses facettes, cette compagnie de nouveau-cirque, initialement baptisée Gandini Juggling Project, explorait au départ les territoires de la danse contemporaine avec Mike Day et le chorégraphe Gill Clarke. Avec les célébrations du London’s Millennium et ses créations au London International Mime Festival, la compagnie prend de l’ampleur. En vingt ans, elle a joué plus de quatre mille performances dans plus de quarante pays, créant des liens et travaillant avec des artistes de toutes disciplines et des organisations du monde entier. Après les succès de Glow (2008), spectacle de jonglage avec objets lumineux, et Smashed (2010), hommage à la chorégraphe Pina Bausch, leur nouvelle création 4×4 Ephemeral Architectures, interroge les liens entre ballet et jonglerie, avec quatre jongleurs et trois danseurs, quilles, anneaux et le regard du chorégraphe Alexander Whitley.

DISTRIBUTION

Conception : Sean Gandini et Kati Ylä-Hokkala.
Éclairage : Mark Jonathan.
Interprétation : Sean Gandini, Kati Ylä-Hokkala, Jon Udry, Malte Steinmetz, Niels Seidel, Kim Huynh, Iñaki Sastre, Owen Reynolds, Sakari Mannistö.
Management / production : Anne-Agathe Pri

samedi 06 juillet 2019
16:30 > 17:00
Parc du Thabor, Théâtre de Verdure, Rennes
samedi 06 juillet 2019
19:00 > 19:30
Parc du Thabor, Théâtre de Verdure, Rennes
dimanche 07 juillet 2019
15:00 > 15:30
Parc du Thabor, Théâtre de Verdure, Rennes
dimanche 07 juillet 2019
17:30 > 18:00
Parc du Thabor, Théâtre de Verdure, Rennes

30mn
Gratuit
Tout public
Station de Métro : Sainte-Anne • Lignes de Bus : C3, arrêt Thabor - 31, arrêt George Sand - C1, C5, 9, 11, arrêt Sévigné • Station Vélo : Saint-Georges / Place Hoche
cognitif moteur visuel
VIDEO LSF :
RETOUR EN IMAGES
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek