Photo : ©Sophie Leroy
Le Bringuebal
(France)
Bal à danser à tue-tête populaire et de tradition

Garnement, canaille, agité des guiboles et du bocal, LE BRINGUEBAL porte depuis 2001 sa vision éclectique et décalée du bal populaire, mêlant avec insolence, virtuosité et amour, répertoire classique des balloches, de la chanson, de la valse et du tango, théâtre malmené, chorégraphie décoiffée et cirque maladroit. Groupe traditionnel défroqué, bigband rock’n’roll ou simple collectif de musiciens volubiles et « déconnants », c’est la danse à mille-pattes qui importe ici, valses chahutées, tangos libres ou bien n’importe quoi et n’importe comment. Bal rock, bal valse, bal tango, bal rap, bal chanson, bal mambo, bal cha-cha-cha, bal swing, bal guinche, bal musette, bal jazz… Dans ce bastringue virtuose et furieusement rythmé, à la mémoire longue et au geste neuf, les chanteurs tournent, les cuivres tourbillonnent, les carnets de chant s’échangent et le public intègre la scène. Instrument organique de fête et d’amour, LE BRINGUEBAL rénove de fond en comble le concept du « bal populaire », dans une sarabande jouissive et diablement partageuse.

BIOGRAPHIE

Depuis 2001, le collectif de musiciens parisiens du Bringuebal porte haut et fort les couleurs du bal populaire, en fusionnant leur goût et éclectisme pour un set qui mêle musique, théâtre, sketches… L’idée au départ : retrouver les bals d’antan et les chansons de la mémoire collective aussi bien du public que des musiciens. Depuis 2004 le Bringuebal fait la fête une fois par mois au Studio de l’Ermitage (Paris), pour un bal décomplexé et chaleureux. Il a joué dans la plupart des festivals (la Fête de l’Huma, les Accroche-Coeurs d’Angers, la fête du Bassin de la Villette, le Limonaire, le Festival Vivacité de Sotteville, le Festival Charivarue de Cherbourg, le Festival du Bocage de Vitré, le Festival Les Chahuts de Bordeaux, le Festival Solstice d’Antony, le Festival Escales de Vénissieux, le Festival de Chassepierre, le Festival Musiques de Rues de Besançon…), comme dans les salles (Divan du Monde, le Glazart, le 104, la Boule Noire, le Cabaret Sauvage, le théâtre La Belle Etoile de Saint-Denis, le Grand Parquet, le Cirque Electrique…).

DISTRIBUTION

Sébastien Albillo, Mathieu Barbances, Norbert Bouche, Anne Cammas, Linda Couraut, Gérard Daubanes, Eloïse Decazes, Yves Dougin, Amélie Gagnot, Laurent Géhant, Johan Guidou, Céline Guttierez, Adrien Hubert, Luc Isenmann, Olivier Lagodzki, Sophie Le Roy, Sylvie Le Secq, Jérémie Legroux, Jean-Pascal Molina, Julien Pouletaud, François Renault, Cyril Romoli, Maïka Vidalie…

samedi 12 juillet 2014
Laillé, France

2h
Gratuit
Laillé, France
RETOUR EN IMAGES
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek