Photo : Philippe Cibille
Les Tombées de la Nuit présentent
La Transumante
Johann Le Guillerm
(France)
Structure mouvante géante inclassable dans l'espace public
La gigantesque structure de bois en équilibre LA TRANSUMANTE s’installera successivement sur l’Esplanade Charles de Gaulle et sur la place de la Mairie. La performance est dans le jeu des dix manipulateurs au travail avec cent-cinquante carrelets de bois de trois mètres de longueur.

JOHANN LE GUILLERM et son équipe de dix monteurs vont déposer leurs cent-cinquante carrelets de bois de trois mètres de longueur pour se lancer dans le « montage » des deux versions successives de LA TRANSUMANTE aux Tombées de la Nuit. Cette incroyable créature de bois, mi-végétale, mi-animale, tour à tour carapace et charpente, prendra forme d’heure en heure, en équilibre, sans clou, ni vis, ni boulon, ni colle, ni corde. C’est la seule pression des planches les unes contre les autres qui la tiendra assemblée. La magie d’une génération spontanée sur une journée de montage. L’incroyable généalogie d’une structure qui peut atteindre 200 m² au sol et grimper jusqu’à quatre mètres de hauteur. La naissance d’une œuvre éphémère qui se vit dans ses mutations et sa disparition programmée au petit matin. Sa forme n’est jamais écrite. Elle deviendra ce que les jeux d’équilibre décideront, le résultat du maillage de ses forces contradictoires.
Equilibriste, jongleur, clown, créateur et manipulateur d’objets, JOHANN LE GUILLERM fait partie de ces artistes complets qui bâtissent au fil des années une œuvre contemporaine inclassable. Qu’il chevauche d’impressionnantes machines de bois et de fer ou assemble de colossales structures, c’est tout un monde à la frontière du cirque, des installations plastiques et du théâtre d’objets qui prend vie. Dans ses sculptures démontables, à la fois solides et fragiles, il vise autant la performance du moment que la programmation de leur destruction organisée. Ces œuvres sont destinées à tester toujours plus loin l’équilibre fragile, le mouvement imparfait, la géométrie aléatoire. Il les bâtit, puis les détruit sans ciller.
Depuis des années, il ne donne plus qu’un seul spectacle de recherche, qui mute au fil des représentations.
Créée dans le cadre de « Nuit Blanche 2014 » sur la Place du Panthéon à Paris, LA TRANSUMANTE sera présentée deux fois, en diurne et en nocturne, sur l’esplanade Charles de Gaulle et sur la place de la Mairie.

BIOGRAPHIE

Johann  LE GUILLERM / Cirque Ici

Formé à la première promotion du Centre National des Arts du Cirque, JOHANN LE GUILLERM a tourné avec Archaos, participé à la création de la Volière Dromesko et co-fondé le Cirque O. Il commence à travailler seul, épurant progressivement ses spectacles des pratiques traditionnelles du cirque, avant de monter en 1994 sa propre compagnie CIRQUE ICI. Son premier spectacle solo, Où ça ?, tournera cinq ans et obtiendra le Grand Prix National du Cirque en 1996. À partir de 2002, il s’engage dans le projet Attraction, recherche qui interroge l’équilibre, les formes, les points de vue, le mouvement, et fait voler en éclat les disciplines traditionnelles du cirque. Le projet au long cours s’articulera petit à petit autour d’un spectacle sur piste ( Secret ), d’une conférence performée ( Le Pas Grand Chose, création 2017  ) et surtout d’installations : La Motte, Les Imperceptibles ( sculptures en mouvement ), les Architextures ( sculptures auto-portées ), Les Imaginographes ( outils d’observation … ) En 2013 il crée La Déferlante pour l’Espace Chapiteau de La Villette. En 2014, La Transumante dans le cadre de la Nuit Blanche, sur la Place du Panthéon à Paris. JOHANN LE GUILLERM a gagné le Prix des Arts du Cirque SACD en 2005 et est soutenu et accueilli depuis 2011 en résidence de recherche par la Mairie de Paris au Jardin d’Agronomie Tropicale.

DISTRIBUTION

Création : Johann Le Guillerm / Avec : Johann Le Guillerm, Cyril Nesci, Franck Bonnot, Loeïz Le Guillerm, Alexandre Ramdani, Alexandre Piques, Lionnel Usandivaras, Julie lesas / Production : Cirque ici – Johann Le Guillerm/ Création Nuit Blanche 2014, Ville de Paris

COPRODUCTIONS
Le Channel, Scène nationale de Calais / Agora, Pôle national des arts du cirque de Boulazac Aquitaine / Excentrique, festival mis en oeuvre par Culture O Centre, Ateliers de développement culturel Le Manège, Scène nationale de Reims / L’ Apostrophe, Scène nationale de Cergy – Pontoise et du val d’Oise / Le Quartz, Scène nationale de Brest / Le Volcan, Scène nationale du Havre 2 Pôles Cirque en Normandie, La Brèche à Cherbourg – Cirque – Théâtre d’Elbeuf / Théâtre de l’Agora, Scène nationale d’Evry et de l’Essonne / Les Treize Arches, Scène conventionnée de Brive / TANDEM, Théâtre d’Arras – Hippodrome de Douai, Scène nationale / Archaos, Pôle national des Arts du Cirque Méditerranée / Le Grand T, Théâtre de Loire Atlantique / Le Monfort, Paris / CREAC de Bègles

Création Nuit blanche 2014 – Ville de Paris

AVEC LE SOUTIEN DU
Ministère de la Culture et de la Communication ( DGCA et DRAC Ile-de-France ), du Ministère des Affaires Etrangères ( Institut Français ), du Conseil régional d’Ile-de-France, du Conseil départemental de l’Essonne ,de la Ville de Paris et de l’Institut Français / Ville de Paris, Cirque ici.
Johann Le Guillerm est soutenu et accueilli par la Mairie de Paris en résidence de recherche au Jardin d’Agronomie Tropicale ( Direction de la Culture et Direction des Espaces Verts et de l’Environnement ).

 

samedi 08 juillet 2017 > dimanche 09 juillet 2017
19:30 > 00:30
Esplanade Charles de Gaulle, Rennes
dimanche 09 juillet 2017
14:30 > 19:30
Place de la Mairie, Rennes
Gratuit
Illimité
Lignes a-C1-C2-C3-11-12 arrêt et station Charles de Gaulle / LE vélo STAR : Champs Libres et Charles de Gaulle
cognitif moteur visuel
RETOUR EN IMAGES
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek