Photo © DR
Un dernier tour de piste
Femmes à Barbe
(France)

Les caravanes, les chapiteaux et les animaux sont partis. Au sol ne reste que des souvenirs de la représentation d’hier. Au milieu de ce poste frontière délabré, entre le monde réel et l’univers circassien, Roland, encore grimé, attend sa compagne blessée la veille lors de la représentation. Il a décidé de raccrocher, de ne plus être le « patron ». Il se livre peu à peu aux spectateurs qui sont venus, évoque sa condition de saltimbanque et de pied-noir, la vie d’itinérance et la gloire passée de ce petit cirque familial en Algérie. Comme toujours chez les Femmes à Barbe, des instants d’illusions visuelles et sonores, surgissent au fil de ce monologue qui mélange les langues et les cultures arabes et françaises.

BIOGRAPHIE

L’univers théâtral particulier de la Cie des Femmes à Barbes, nourri depuis plus de 10 ans aux arts forains et circassiens, a déjà fait appel aux collaborations de Fred Tousch (« L e nom du titre »), Martin Petitguyot ou François Rollin. Gwen Aduh et Aurélie de Cazanove utilisent pour chaque création des techniques magiques, d’illusions et de conditionnement psychique, qui s’expriment notamment dans « A ntiquithon », « P artons pour Pluton », « L a Taverne Münchausen » ou « le Saloon Münchausen ».

DISTRIBUTION

Mise en scène : Gwen Aduh, Comédien : Jacques Ville, Costumes et accessoires : Aurélie de Cazanove, Scénographie : Michel Mugnier, Production diffusion : Clémence Koudrine

Coproductions: Ville de Capbreton, Itinéraire Bis, Derrière Le Hublot, Pronomades en Haute Garonne

mercredi 04 juillet 2012 > vendredi 06 juillet 2012
Place Saint-Germain, Rennes

Gratuit
RETOUR EN IMAGES
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek