Les Tombées de la Nuit présentent
Stranded Horse
Yann Tambour
(France)
Musique
© Stranded Horse
Depuis une dizaine d’années, le Français Yann Tambour, ex - éminence grise du projet électronique Encre, s’appuie sur les sonorités de la kora malienne pour conduire l’une des plus lumineuses dérives musicales et poétiques de la chanson d’ici.

Un soir de 2004, les pas de Yann Tambour le conduisent un peu par hasard à un concert de musique malienne. Il en ressort saisi : il vient de découvrir la kora, la harpe - luth mandingue dont les timbres et harmoniques l’ont au moins autant happé que “le côté quasi médicinal du son”. Rien ne le prédispose à s’emparer de l’instrument ancestral des griots : depuis 2001, il est à la barre d’Encre, un projet de toute (et sombre) beauté qui remet l’organique au cœur de la musique dite “ électronique ”. Sauf que le Français amorce précisément à ce moment-là un virage crucial, qui l’a ramené vers son premier outil, la guitare classique, et a ranimé son goût pour les matières et la chaleur du son acoustique. Sous le nom de Thee, Stranded Horse, puis Stranded Horse, il saute le pas, épaulé un temps par le maître de la kora Ballaké Sissoko. Nul exotisme dans ce changement de cap, prolongeant en vérité la trajectoire d’un chanteur et instrumentiste en mouvement, qui voit dans la kora une opportunité de s’effacer davantage derrière la musique. “ Jouer de la kora a trait à l’humilité. C’est un instrument qui appelle beaucoup plus l’offrande que la démonstration ”.

La dernière offrande de Stranded Horse s’intitule Luxe. C’est un recueil de chansons désancrées, balançant entre français et anglais. Des poèmes en prose libre qui, avec leurs rouleaux de sons et de sens, leurs boucles mélodiques, semblent emprunter à la mer son obsédante mélopée, et invitent le folk britannique, la chanson de geste et les traditions d’Afrique de l’Ouest à entrelacer toutes leurs forces et fragilités. L’invention musicale, ici, ne se traduit pas par la volonté de créer la surprise coûte que coûte, mais plutôt par un bel entêtement à dégager d’autres territoires et d’autres durées : autant de perspectives neuves, allongées par le regard d’un homme qui préfère contempler le monde putôt que sa propre image. “ Empoignons la lumière ”, entend-on dans la chanson Refondre les hémisphères. Rien ne saurait mieux décrire le périmètre sensible dans lequel s’inscrit chaque concert de Stranded Horse.

BIOGRAPHIE

C’est sous l’alias d’Encre que Yann Tambour commence officiellement son parcours en 2001. Après trois albums remarqués sur le label Clapping Music, il s’éloigne des rives de la musique électronique, apprend la kora, voyage notamment en Afrique du Nord, en Europe centrale, en Chine et au Japon. Fruits de ses pérégrinations et recherches musicales, ses deux albums sous le nom de Stranded Horse, Humbling Tides (2011) et Luxe (2016), sont sortis sur le label bordelais Talitres.

DISTRIBUTION

Chant, guitare, Kora, claviers : Yann Tambour / Kora : Boubacar Cissokho / Sébastien Forrester : percussions africaines / Miguel Bahamondes-Rojas : violon

Vendredi 7 Juillet 2017
La chapelle du conservatoire, Rennes
20h30
1h
8 € (hors frais location) / 4€ (tarif sortir)
200 places
Lignes a-C1-C5-9, arrêt ou Station Sainte-Anne / LE vélo STAR : Place Hoche
cognitif malentendant moteur def_visuel
Réservez votre place PMR 24h à l'avance. Contact PSH: Marion Poupineau - 06 03 40 90 41 - mpoupineau@lestombeesdelanuit.com
La chapelle du conservatoire, Rennes
SUR LE MÊME SUJET
MENU