Photo © DR
Édito 2022

Au milieu du vacarme, des bruits et des angoisses du monde, le temps du festival reprend son rythme pour de nouvelles aventures sur le territoire de Rennes. Avec urgence et conviction de la nécessaire existence de cette communauté éphémère créée par le spectacle vivant. Avec la certitude, aussi modeste qu’absolue, que l’art est un lien indispensable, un lieu essentiel de retrouvailles.

Après deux années de restrictions et de contraintes, l’édition 2022 semble à nouveau embrasser les possibles de l’invention et du jeu. Pour tenter encore, pour proposer d’autres expériences de partage entre ville, artiste et spectateur, le festival brassera complices fidèles et nouvelles propositions d’écritures, traditionnels lieux forts et nouveaux repères dans la cité.

Parmi les signatures chères à notre festival, citons Pascal Rome et sa compagnie OpUS, Nicolas Buysse (compagnie Victor B), Radio Barkas, le Théâtre Dromesko, Benjamin Vandewalle, Olivier Mellano, Jordi Galí, Patrice de Bénédetti ou la version « Kids » de We Can Be Heroes. Du côté des nouveaux projets artistiques, en pleine maturité ou présentés en étapes de création, Molar de Quim Bigas, La Bande à Tyrex, Cité Fertile, Underground ou Funny Business de Fraser Hooper, reprogrammé après le rendez-vous manqué de 2020. Puis, bouquet final de cet été des Tombées, nous vivrons enfin le dénouement des Trois Mousquetaires avec la présentation, en intégrales et sur deux journées, de l’audacieuse série théâtrale.

Dans ce souci de faire vivre au mieux chaque proposition, en fonction du territoire, du lieu et du contexte, nous nous autorisons à élargir la géographie et le temps du festival. À Rennes et sa périphérie, dans les quartiers et sur les places, dans les parcs et les jardins, les spectacles courront donc de juin à juillet, pièces éparses d’un puzzle qui révélera, finalement, son sens global : peut-être simplement, ensemble, de jouer, vivre, s’émouvoir, rire et partager, en théâtre, en danse, en musique ou en cirque. Dans toutes les marges, bosses, tous les creux et interstices que ces formes artistiques inventent entre elles. Peut-être simplement, ensemble, d’ouvrir, d’interroger, de décaler. De laisser l’envie, la curiosité, la surprise créer ces temps de retrouvailles, de communion et de paix, aujourd’hui si nécessaires. 

Soyez les bienvenus dans cette nouvelle édition du festival.

L’équipe des Tombées de la Nuit

MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2022