Bretagne

Police: A+ A- A

YVES-MARIE GUIVARCH

Mercredi, 3 Octobre, 2012, le soir.

… J’étais un angeEt là, j’ai pu jouer mon rôle : peu me voyaient, mais moi je chuchotais la direction à cette jeune fille perdue, je soufflais sur le genou écorché de cet enfant qui était tombé. Ça ne servait pas à grand-chose, sans doute, mais j’aime croire qu’ils ont senti un peu de cette présence, qu’elle les a réconfortés, qu’ils se sont sentis moins seuls.

À LA UNE ARCHIVES

S'inscrire à la newsletter

LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par :

La Ville de Rennes, la Région Bretagne, le Département Ille et Vilaine, la Fondation Yves Rocher, le Crédit Agricole.