Photo : Swivelympics
Première en France
The Swivelympics [ANNULÉ]
Richard DeDomenici
(Royaume-Uni)
Championnat du monde de tours de chaise de bureau
Pour des raisons indépendantes de notre volonté, le championnat du monde de tours de chaise de bureau est annulé.

Au côté de DJ Frietmachine au Cloître Saint-Melaine, cette autre attraction foraine semble tout droit sortie d'un épisode des Monty Python. À l'heure du management triomphant, l'artiste performer anglais Richard Dedominici invente le « championnat du monde de tours de chaise de bureau », soit le concours de la plus longue rotation avec une seule impulsion, homologué sous le contrôle du très sérieux et professionnel International Swivelympic Committee (ISC). Totalement décalée, drôle mais aussi très politique au moment de sa création, cette performance reste encore aujourd'hui le meilleur moyen d’atteindre la gloire sportive mondiale sans avoir à se lever.

Cette performance est née en 2012 avec les Jeux Olympiques d’été de Londres, période très controversée où le gouvernement du Royaume-Uni adoptait l’une des dispositions les plus strictes en matière de protection de la marque – notamment avec une liste évolutive protégeant l’usage des mots comme « Or », « Été », « Jeux », « Olympique », etc. Afin de tester la mise en vigueur de ces directives très restrictives (et pouvant coûter jusqu’à 20 000 £ d’amende), Richard Dedominici a aussitôt créé la performance des Swivelympics, en détournant le mot « olympic » et en ridiculisant la performance sportive au profit d’une pure discipline de bureau, accessible à tous. Un genre d’aller simple pour la gloire mondiale, dont le record de 48,5 tours est toujours détenu par Lucy à Darlington, en 2015.

À la grande surprise de son créateur, la performance a connu un vif succès et a beaucoup tourné dans le monde, au National Theatre, Boring Conference, Edinburgh Fringe, Latitude Festival, Festival of Thrift, Les Halles in Brussels, Anti Festival en Finlande et pendant l’inauguration du prestigieux Level 5 de la Tate Modern (Londres) en 2017. Mais Swivelympics n’était encore jamais en venu en France.

C’est chose faite aujourd’hui aux Tombées de la Nuit, avec l’invitation de ce performer très populaire au Royaume-Uni, notamment depuis l’adaptation sur la BBC4 de son parodique « Redux Project » (2015).

BIOGRAPHIE

Formé à la Fine art School de Cardiff, Richard DeDomenici a créé une multitude de performances, dans plus de 30 pays. Spécialisé dans les interventions anarcho-surréalistes créant de véritables décalages, dans les performances sociales, joyeuses, politiques et lié à l’actualité, il a notamment réussi à porter la flamme Olympique en s’incrustant dans la cérémonie des Jeux Olympiques de 2012. Un événement qui lui inspirera également le très libertaire et libérateur Swivelympics (swivel : pivot). Il a également inventé le système de karaoké portable Carry-Ok, la crypto-monnaie crochetée Knitcoin, l’hommage féministe radicale à l’Eurovision Fux Bizz ou le Shed your Fears. L’adaptation, en 2015, de son inexplicablement populaire Redux Project pour la BBC4 est, pour le critique Matt Truman, « l’une des demi-heures de télévision les plus intelligentes, étranges et subversives qu’il m’ait été donné de voir ». En 2019, il dévoilera sa plus ambitieuse commande à ce jour pour le Radical Independent Art Fund.

DISTRIBUTION

Concept, réalisation : Richard DeDomenici

vendredi 05 juillet 2019
18:30 > 21:30
Cloître de L’Église Saint-Mélaine, Rennes
samedi 06 juillet 2019
16:00 > 18:00
Cloître de L’Église Saint-Mélaine, Rennes
samedi 06 juillet 2019
20:00 > 22:00
Cloître de L’Église Saint-Mélaine, Rennes
dimanche 07 juillet 2019
15:30 > 18:30
Cloître de L’Église Saint-Mélaine, Rennes

Gratuit
Tout public
Station de Métro : Sainte-Anne • Lignes de Bus : C3, arrêt Thabor - 31, arrêt George Sand - C1, C5, 9, 11, arrêt Sévigné • Station Vélo : Saint-Georges / Place Hoche
visuel def_visuel
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek