Photo © DR
Telebossa
(Brésil / Autriche)

Le récent cinquantième anniversaire de la bossa nova a fait l’objet d’innombrables célébrations ; mais aucune n’aura eu la grâce singulière de Telebossa. Ici, pas d’hommage guindé au genre ni de volonté appuyée d’en dynamiter les codes. Sur un terrain qu’on pensait miné et sans mystères, la musique de ce duo berlinois se fraie un chemin de traverse qui a la beauté irréelle d’une parenthèse poétique. Né de la rencontre entre deux francs-tireurs habitués à se faufiler entre les lignes – un compositeur de musique contemporaine reconverti en chanteur-guitariste, et un violoncelliste qui expérimente tous azimuts -, Telebossa transfigure la chanson brésilienne en la dénudant, délie ses traits mélodiques, élargit son horizon harmonique, étire ses syncopes et respirations. Troublant de délicatesse et d’audace, cet effeuillage amoureux prend sur scène une dimension inouïe : dans les chansons suspendues du duo résonnent les échos diffractés de mille musiques, où semblent se croiser les souffles de Caetano Veloso comme de Steve Reich, des maîtres de la samba comme des funambules de l’impro.

BIOGRAPHIE

Né en 1957 à Curitiba (Brésil), installé à Berlin depuis plus de vingt ans, Chico Mello a étudié avec des maîtres comme H.J. Koellreuter et Dieter Schnebel et s’est illustré dans le milieu de la musique contemporaine, signant aussi bien des partitions symphoniques que des oeuvres pour solistes, de la musique de théâtre que des opéras. Depuis quelques années, il est aussi revenu aux sources de la chanson populaire brésilienne (notamment dans son remarquable album “Agua”), dans le but d’en redécouvrir et d’en explorer toutes les potentialités expressives. Violoncelliste de formation, l’autrichien Nicholas Bussmann s’est mué en compositeur et performer suractif sur les scènes viennoises et berlinoises, usant dans les dispositifs les plus variés des ressources de l’électronique comme des turbulences de l’improvisation. Le premier album (éponyme) de Telebossa est sorti en 2011 sur le label Staubgold.

DISTRIBUTION

Chico Mello : chant, guitare / Nicholas Bussmann : violoncelle.

mercredi 04 juillet 2012
Parc du Thabor, Rennes

Gratuit
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek