Photo : Pascal Grandmaison / Frédérique Bouchard
Jérôme Minière
(France / Canada)

“Un jour, disait Dick Annegarn avec son légendaire franc-parler, il faudra comprendre dans ce pays que c’est le centre qui est malade, et que c’est aux périphéries que jaillit la vie”. Le constat pourrait s’appliquer à la philosophie et au parcours de Jérôme Minière : un modèle rare de chanteur français détaché, qui s’est épanoui hors les murs de la chanson française. Après ses débuts sur le label défricheur Lithium (Dominique A, Diabologum, Mendelson…), ce petit surdoué de l’école buissonnière est parti s’installer au Québec. Mais ce n’est pas seulement sur le plan géographique qu’il a pris la tangente : embrassant le format chanson comme l’électronique, sa musique elle-même s’est déterritorialisée, est allée s’ébrouer dans tous les champs artistiques (installations, conte, théâtre, danse, cinéma…). Autant d’expériences qui ont transformé Minière, jadis bricoleur ingénieux, en génial touche-à-tout. Paré d’accents pop, rock, folk, electro voire hip-hop, glissant de la critique sociale à la chronique intimiste, son dernier album, “Le Vrai Le Faux”, porte l’empreinte d’un véritable électron libre, gravitant dans l’orbite de ses seuls désirs : sur le terrain de jeu des Tombées, on ne pouvait que lui réserver une place de choix.

BIOGRAPHIE

Né à Orléans, Jérôme Minière compose ses premières chansons parallèlement à ses études de cinéma. Quittant la France pour le Québec à la fin des années 90, il a reçu dans la Belle Province nombre de plébiscites critiques et publics, tant pour ses albums sous son nom (les deux derniers, “Coeurs” et “Le Vrai et le Faux” sont sortis en 2007 et 2010) que pour son projet électronique Herri Kopter, ses spectacles hors norme que pour son travail de producteur.

DISTRIBUTION

Jérôme Minière : chant, guitare, claviers + 3 musiciens.

samedi 07 juillet 2012
Parc du Thabor, Rennes

Gratuit
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek