Vendredi
La Fabrique Fastidieuse
(France)
Fête chorégraphiée pour transe immersive et lâcher-prise
© Vendredi © Garance Li
Prolongeant leurs questionnements sur l’univers du « bal » et le surgissement de la danse dans l’espace public, les lyonnaises Anne-Sophie Gabert et Julie Lefebvre composent ce grand bouleversement des corps avec DJ électro et huit danseurs. Une chorégraphie du lâcher-prise sur dancefloor urbain libérateur.

En s’appuyant sur un long travail autour de l’univers du « bal » et en prolongeant leurs questionnements sur le surgissement de la danse dans l’espace public, les chorégraphes lyonnaises Anne-Sophie Gabert et Julie Lefebvre ont lancé ce nouveau projet d’aventure physique et collective. Spectacle de rue immersif et théâtralisé, Vendredi prend peu à peu la forme d’une danse sauvage de la contamination et du rituel initiatique, autour d’un DJ et de huit danseurs, d’une battle improvisée et d’une série de figures. Danseurs, musiciens et entraîneurs de La Fabrique Fastidieuse transforment la rue en fête. L’espace public devient un dancefloor convivial où le spectateur peut plonger dans une chorégraphie du lâcher-prise, un grand bouleversement des corps.

Une rue, un DJ et quelques danseurs souhaitant fêter l’arrivée du weekend, doivent pouvoir s’emparer de l’espace public pour y faire naître une « danse contemporaine conviviale ». C’est l’exact pari des chorégraphes lyonnaises Anne-Sophie Gabert et Julie Lefebvre pour la nouvelle création de leur Fabrique Fastidieuse, après les créations Borderline Blues, Motel Ascott, The Loukoum Experience, Breakfast (on the rocks) et les « fêtes » du Bal Experience et du Bal Hypnotique.

Vendredi salue évidemment la fin de la semaine et l’arrivée d’un weekend que l’on espère toujours plus riche en émotions que la routine hebdomadaire. Comme pour tout rite initiatique de passage, l’aventure collective ne peut démarrer qu’avec la création d’une confiance partagée et de codes communs (ici des figures orientales – dabka ou traditionnelles – bourrée trois temps, crouzades, farandoles, chaînes). Lancée par une musique électro évolutive et l’histoire de huit comédiens au contact, elle s’appuie sur le désir singulier, partagé et collectif de remuer en rythme, prenant la forme d’une danse sauvage par contamination. Les frontières entre spectateur et acteur se gomment peu à peu, dans cette transe immersive qui nous emmène très loin et avec une joie palpable, dans le lâcher-prise du « ici et maintenant ou jamais ! ».

BIOGRAPHIE

La Fabrique Fastidieuse est née à Lyon en 2008 de l’engagement de deux artistes, Julie Lefebvre et Anne-Sophie Gaber (l’une plutôt interprète, l’autre plutôt chorégraphe), à créer « une danse contemporaine, un art vivant et agissant, populaire en somme.» De l’action brute à la danse, le travail de la compagnie bouleverse nécessairement le corps. Il vise à développer une écriture chorégraphique singulière, exigeante et atypique, une prise de parole absolument physique posant le vécu et l’expérience comme dénominateur de sa relation au public. Avec déjà quatre créations à son actif (Breakfast (on the rocks), The Loukoum Experience, Motel Ascott et Borderline Blues) et un travail amorcé en septembre 2014 sur l’univers de la fête et du bal (Le Bal Hypnotique, le Bal Expérience) autour du concept de « live » chorégraphique, La Fabrique Fastidieuse travaille dans l’espace public de la rue et des théâtres, joue avec les contextes (de création et de représentation) et se trouve surtout là où l’on ne l’attend pas. Avec quelques prises de risque, du culot et un goût pour les rencontres à la fois frontales et collaboratives.

DISTRIBUTION

Direction chorégraphique : Anne-Sophie Gabert et Julie Lefebvre
Danseurs : Charlotte Cattiaux, Chandra Grangean, Jim Krummenacker, Anatole Lorne, Elodie Morard, Marie-Lise Naud, Lucie Paquet, Laureline Richard
Musique : Simon Drouhin et Julien Grosjean
Scénographie : Sophie Toussaint

PRODUCTION

Production : La Fabrique Fastidieuse
Coproductions : Les Ateliers Frappaz (Villeurbanne – 69), Quelques p’Arts (Boulieu les Annonay- 07), Le Parapluie (Aurillac – 15) et L’Espace Périphérique (Paris – 75)
La Fabrique Fastidieuse est soutenue par la DRAC Auvergne – Rhône-Alpes dans le cadre de l’aide à la résidence pour la création de VENDREDI.
Résidences : Ramdam (Ste Foy les Lyon) Animakt (Saulxles-Chartreux) La Gare à Coulisse (Eurre)
Partenaires : Plateforme Ressource Artistique et Culturelle – www.prac.fr

jeu 05 Juil 2018
19:30 > 20:30
Place Saint-Germain, Rennes
ven 06 Juil 2018
19:30 > 20:30
Place Saint-Germain, Rennes
sam 07 Juil 2018
19:30 > 20:30
Place Saint-Germain, Rennes
1h
Gratuit
Métro/bus/vélo : République - Ligne de bus : toutes les lignes desservant le centre ville
cognitif moteur
www.lafabriquefastidieuse.com
Place Saint-Germain, Rennes
Place Saint-Germain, Rennes
Place Saint-Germain, Rennes
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et le Groupe Legendre.

© Les Tombées de la Nuit 2018 - Web : Made in Ben Belek