Variations Goldberg
Duo Mélisande
(France)
Bach à deux guitares nylon
© Duo Mélisande © Nicolas Djavanshir
Les brillants Sébastien Llinares et Nicolas Lestoquoy s’attaquent à une transcription inédite, en recréation pour deux guitares, du chef-d’oeuvre baroque de J.-S. Bach écrit pour clavecin. Un parcours en virtuosité, originalité, profondeur, complémentarité et infinie nuance de la musique de chambre.

Le toulousain Sébastien Llinares et le lillois Nicolas Lestoquoy se sont rencontrés à la prestigieuse Ecole Normale de Musique de Paris. Ces deux jeunes et brillants guitaristes ont formé le Duo Mélisande et choisi de s’attaquer à une transcription inédite pour deux guitares du célèbre chef-d’oeuvre de J-S. Bach, les Variations Goldberg, initialement écrites pour clavecin. Virtuosité, originalité, profondeur, complémentarité et infinies nuances de la musique de chambre. Une recréation enthousiasmante rappelant la proximité physique existant entre les cordes pincées du clavecin et celles de la guitare classique.

Sans doute fallait-il un peu de la fougue et de l’inconscience présumées de la jeunesse pour s’attaquer ainsi à la transcription inédite de l’un des chefs-d’oeuvre d’un génie de la musique occidentale.

Avec les Variations Goldberg pour clavecin (988 BWV, 1740), le membre le plus éminent de la grande famille Bach posait une nouvelle pierre angulaire sur cette oeuvre pléthorique, reconnue aujourd’hui comme l’aboutissement et le couronnement de la tradition musicale baroque. Transcrites pour piano, orgue, harpe, orchestre à cordes, consort de violes ou trio à cordes, cette oeuvre virtuose pour clavier, comptant 32 variations (études), n’entra vraiment dans l’histoire qu’avec les furieuses interprétations de Glenn Gould, en 1955.

S’appuyant sur la proximité entre les cordes pincées du clavecin et celles de la guitare, et s’inspirant des préceptes de la musicologue américaine Rosalyn Tureck qui affirmait que « la musique de Bach, essentiellement abstraite, peut circuler d’instrument en instrument », Sébastien Llinares et Nicolas Lestoquoy ont utilisé la transcription contemporaine du guitariste et chef d’orchestre italien Benedetto Montebello. Sur les guitares modernes du luthier australien Caldersmith, le Duo Mélisande transcende les richesses harmoniques et la complexité du contrepoint de la partition. Leur complémentarité, leur ferveur, une unité de couleurs et un sens de la nuance leur permettent de « s’approprier et de continuer à rajouter des étages à cet édifice indestructible » que restent les Variations Goldberg.

BIOGRAPHIE

Sébastien Llinares (né en 1978) et Nicolas Lestoquoy (né en 1982) sont tous deux diplômés de la prestigieuse Ecole Normale de Musique de Paris, où ils ont étudié respectivement dans les classes des maîtres Rafael Andia et Alberto Ponce. Leur interprétation se distingue par un toucher issu de la plus grande tradition guitaristique et une attention particulière en matière de justesse musicologique. Pour ce projet des Variations Goldberg, ils ont choisi de jouer sur des guitares modernes du luthier australien Caldersmith. Grâce à la puissance et à la large palette sonore de ces instruments, elles peuvent s’adapter à toutes les salles de concert et toucher un large public. Ils utilisent la transcription de Benedetto Montebello (éd. Chanterelle) à laquelle ils apportent des modifications, principalement en matière d’ornementation et de répartition des voix. Leur disque des Variations Goldberg est paru en 2014 sous le label Paraty. Sébastien a également édité Soliloque, consacré à la musique française du XXe siècle et OEuvres pour Guitare Solo de Joaquin Turina (Harmonia Mundi). Nicolas a édité trois albums avec son ensemble Swingin’ Partout et sorti également Manuel de Falla, Suite Populaire Espagnole et Presencias avec le violoniste de Taiwan Li-Kung Kuo. Il est professeur de guitare au Conservatoire à Rayonnement Régional de Douai.

DISTRIBUTION

Sébastien Llinares et Nicolas Lestoquoy : guitare.
Variations Goldberg de Johann Sebastian Bach (1685-1750), BWV 988.
Transcription pour duo de guitares de Benedetto Montebello.

jeu 05 Juil 2018
21:00 > 22:00
Chapelle du Conservatoire, Rue Hoche, Rennes
1h
5€ / 2€ Sortir!
Métro : Sainte-Anne / Bus : C1-C5-9-12-36-51-70-71 / Arrêt de Bus : Sainte-Anne . Place Hoche / Vélo : Place Hoche
cognitif moteur def_visuel
Billetterie Digitick
www.duomelisande.com
EN IMAGES
Chapelle du Conservatoire, Rue Hoche, Rennes
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et le Groupe Legendre.

© Les Tombées de la Nuit 2018 - Web : Made in Ben Belek