Photo : Anne - Cécile PAREDES
Les Tombées de la Nuit présentent
Une forêt d’écoutants
Cie Jeanne Simone
(France)
Expérience corporelle et sonore participative
La chorégraphe Laure TERRIER investira l’esplanade Charles de Gaulle avec cette nouvelle occupation chorégraphique et sonore dans l’espace public. UNE FORÊT D’ÉCOUTANTS invite habitants, promeneurs et festivaliers à se poser immobiles, debouts et les yeux fermés, pour découvrir un lieu qui vibre et vit à nos oreilles…

UNE FORÊT D’ÉCOUTANTS a été créée sur une invitation du Festival Chahuts (Bordeaux), au sein du projet au long cours Travaux vous êtes ici, pour lequel Laure TERRIER était artiste associée. Le concept de cette création pour l’espace public 2015: écouter régulièrement une place publique en rénovation, avant, pendant et après transformation. La compagnie Jeanne SIMONE s’est ensuite approprié l’idée pour en développer le principe participatif et perceptif autour d’une expérience corporelle simple: écouter ensemble l’espace public qui nous entoure…

Debout, immobile, les yeux fermés, le spectateur/acteur écoute la place qui vit et vibre à ses oreilles. Il doit être là, entièrement dans le moment présent, s’extraire du flux d’images qui saturent son quotidien pour se laisser peu à peu envelopper par les sons qui le traversent. Dans le regard extérieur des passants, cet étrange collectif immobile, à la fois fragile et poétique, apparaît comme une forêt organique de corps à l’écoute. Cette FORÊT D’ÉCOUTANTS en pleine ville s’impose, en douceur, comme un manifeste, celui d’un groupe d’humains en réception des bruits du monde. Pure expérience corporelle d’écoute, elle s’oppose au tumulte par la simple présence et le fait d’être soi et ensemble. C’est la seule revendication que cette proposition participative, qui transforme l’humeur du lieu et invite le passant et le spectateur à repenser son rapport à l’urbain et à l’autre. Avec le souci d’inventer un espace-temps chorégraphique fluide en cœur de ville qui reste la marque du travail de la chorégraphe.

Après son «ÉCHAUFFEMENT PUBLIC» du 25 juin pour les Dimanche à Rennes et les représentations de «NOUS SOMMES» programmées pendant le festival, la chorégraphe Laure TERRIER conclura son passage aux Tombées de la Nuit par cette performance participative le 9 juillet. Soit quatre interventions thématiques successives dans la ville pour cette artiste coup de cœur de notre festival !

BIOGRAPHIE

Laure TERRIER / Compagnie Jeanne Simone
Après une formation en lettres, puis des années d’interprète pour Odile Duboc, Laure Bonicel et Nathalie Pernette, la danseuse et chorégraphe Laure TERRIER fonde en 2004 la Cie JEANNE SIMONE pour inscrire la danse dans l’espace public et dans une approche intime au lieu, une relation non frontale pour «rendre le corps à la rue et au vivre ensemble». Connue au départ pour ses perturbations de la circulation automobile (Le goudron n’est pas meuble en 2007,  Le parfum des pneus en 2010), elle investit et traverse l’intime et les usages de l’espace public, faisant des lieux non dévolus à la représentation l’un des viviers de ses recherches sur la poétique chorégraphique du quotidien. La chorégraphe a enrichi son approche de la danse contemporaine d’une multitude de rencontres et de formations autour du Contact Improvisation, de la Composition Instantanée et du Body Mind Centering et expérimenté les formes hybrides et les lieux de représentations atypiques au contact de la Cie Les Filles d’Aplomb, Cie Révalité de Laurent Chanel, Cie Passaros, Théâtre du Zèbre, Serial Théâtre… «Les moments chorégraphiés sont des structures précises, qui laissent l’interprète à l’écoute du moment, de l’accident, de la rencontre avec l’extérieur» explique-t-elle. Avec ses créations Mademoiselle (2010), Nous Sommes (2015), Une forêt d’écoutants (2015), ses interventions jeunes publics ( Gommette en 2014, À l’envers à l’endroit en 2016 ), Laure TERRIER invente peu à peu une grammaire corporelle particulière, généreuse et tout terrain, qui se prolongera sur une future création dédiée à la marche, Sensibles Quartiers (2018).

DISTRIBUTION

De et avec : Laure Terrier / Production : Jeanne Simone / Coproduite et accueillie en résidence par : Chahuts, festival des arts de la paroles, Bordeaux

PRODUCTIONS ET ACCUEIL EN RÉSIDENCE
CHAHUTS, festival des arts de la parole, Bordeaux

dimanche 09 juillet 2017
12:00 > 12:45
Esplanade Charles de Gaulle, Rennes

45mn
Gratuit
Illimité
Lignes a-C1-C2-C3-11-12 arrêt ou station Charles de Gaulle / LE vélo STAR : Champs Libres et Charles de Gaulle
cognitif moteur def_visuel
Esplanade Charles de Gaulle, Rennes
RETOUR EN IMAGES
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek