Par les temps qui courent
Compagnie Carabosse
(France)
Dire la beauté du monde dans un carnet de voyage vivant
Création 2018
Par les temps qui courent © Christophe Prenveille
Après Un jour, Installation de feu, Chez cocotte et Article 13, nos complices allumés reviennent, en création, installer ce laboratoire collectif en résidence. Nos navigateurs de l’asphalte partagent leurs périples autour du monde dans ce spectaculaire « carnet de voyage » pluridisciplinaire, métissé et vivant.

Après Un jour c’était la nuit (2006), l’Installation de feu et Chez cocotte (2009), Article 13 (2012), c’est le grand retour, au festival et en création, de nos complices allumés de Carabosse. Dans cette installation qui prendra la forme d’un carnet de voyage pluridisciplinaire, métissé et vivant, la compagnie installe en résidence, pour une semaine, son laboratoire collectif au pied de l’Hôtel de Rennes Métropole. Entre feu, métal, musique, peinture, poésie et vidéo, dans des espaces différents et avec les multiples modes d’expression des artistes invités, ces navigateurs de l’asphalte et du chemin poussiéreux partageront leur voyage autour du globe.

Fort de ses multiples déplacements, Carabosse travaille depuis deux ans à cette création pluridisciplinaire et évolutive s’articulant autour d’un « carnet de voyage » spectaculaire, croisant les regards et les modes d’expression artistique. Point de rencontre de l’esthétique de la compagnie avec d’autres artistes (citons le chanteur et poète Denis Péan du groupe Lo’jo, le peintre Patrick Singh, le vidéaste Jérôme Aubrun ou encore la créatrice de théâtre d’objets Sylvie Monier), Par Les Temps Qui Courent est composé de plusieurs « pages ». Certaines habitées, sédentaires ou nomades. D’autres autonomes ou fonctionnant sans intervention directe. Mais toutes dans une narration évoluant au fil des représentations et intégrées à une esthétique enflammée, visuelle et sonore.

Installé Place de la Communauté, près de l’Hôtel de Rennes Métropole, en environnement urbain, ce campement laboratoire de création, vivant, collectif et métissé, travaillera pendant une semaine à ses formes d’intervention et de performances. Un peintre du monde, des dompteurs d’images, un poète caressant les touches noires et blanches, un contrebassiste de haute taille, des sculpteurs de feu, des orfèvres de sons, des acrobates de ferraille précieuse… Entre feu, métal, musique, peinture, poésie et images, Carabosse nous offre un somptueux espace de rencontres et de témoignages pour dire toute la beauté et la complexité du monde.

BIOGRAPHIE

Depuis 1997, la Compagnie Carabosse a fait de l’amour de la flamme, de la transformation des lieux et de la rencontre humaine, l’axe de son travail. Autour d’un collectif artistique de dix personnes, renforcé selon les projets, se sont créés des spectacles spécifiques (Chez Cocotte, Le Filoscope, etc). Mais ce sont les « installations de feu » qui ont fait sa renommée à travers le monde, voyageant de Saint-Christophe-sur-Roc à Moscou au pied du Kremlin, de Villeurbanne à Essakane en plein désert Malien, de Anvers à Tirana, de Rochefort à Adélaïde en Australie. Fruit d’une écriture spécifique et de la confrontation artistique avec un lieu, ces rencontres se font en résidence plus ou moins longues, pour jouer avec le feu, l’eau, l’air, la ferraille, et beaucoup d’humain, avant que ne viennent les soirs d’allumage. Toujours ouverte à la rencontre (la création Article 13 avec la compagnie mexicaine Teatro Línea de Sombra), avec sa nouvelle création Par Les Temps Qui Courent (2018), Carabosse explore depuis deux ans dans divers résidences, la forme esthétique évolutive du « carnet de voyage vivant ».

DISTRIBUTION

Directeur Artistique : Christophe Prenveille
Artistes : Jex Aubrun, Jérôme Fohrer, Nadine Guinefoleau, Sylvie Monier, izOReL, Patrick
Singh, Mounira Taïrou, Marcelo Valente
Avec les mots choisis de : Denis Péan
Concepteurs et constructeurs de structures et machineries : Bruno Gastao, Fabrice Gilbert, Sébastien Giraud Vidault, Yuka Jimenez, Mathieu Laville,
Anthony Pelletier (assistant)
Administration, Production et Communication : Stéphanie Auger, Lise Burgermeister, Hugues Chevalier, Patricia Klein, Sylvie Monier
La compagnie Carabosse est co-dirigée par : Nadine Guinefoleau, Christophe Prenveille, Jean-Marie Proust.

PRODUCTION

Ils nous co-produisent et nous accueillent en résidence, nous les en remercions :
Ateliers Frappaz, CNAREP Villeurbanne
TCRM BLIDA, grâce au soutien financier de la
Ville de Metz, dans le cadre des résidences artistiques
Atelier 231, CNAREP Sotteville-Lès-Rouen
Le Boulon, CNAREP Vieux-Condé
Pronomade(S) en Haute-Garonne, CNAREP Encausse-les-Thermes
Le Moulin Fondu, CNAREP Garges-lès-Gonesse
Sur le Pont, CNAREP à La Rochelle en Nouvelle-Aquitaine
avec l’OARA, Office Artistique Région Nouvelle-Aquitaine
Le Parapluie CNAREP Aurillac

Nous remercions pour leurs aides à la création :
Le Ministère de la Culture – DGCA
Le Ministère de la Culture – DRAC Nouvelle – Aquitaine
L’OARA, Office Artistique Région Nouvelle-Aquitaine
La Paperie, CNAREP Angers

Merci à la ville de Champdeniers-St-Denis pour leur accueil

Nous sollicitons également : L’ADAMI LA SPEDIDAM

Avec le soutien de

jeu 05 Juil 2018
22:30 > 00:00
Place de la Communauté, Rennes
ven 06 Juil 2018
22:30 > 00:00
Place de la Communauté, Rennes
sam 07 Juil 2018
22:30 > 00:00
Place de la Communauté, Rennes
1h30
Gratuit
Métro : Clémenceau / Bus : 13 / Arrêt de Bus : Clémenceau / Vélo : Clémenceau
cognitif moteur visuel
VIDEO LSF :
www.ciecarabosse.fr
EN IMAGES
Place de la Communauté, Rennes
Place de la Communauté, Rennes
Place de la Communauté, Rennes
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et le Groupe Legendre.

© Les Tombées de la Nuit 2018 - Web : Made in Ben Belek