Outoungou
Hip-Hop Evolution
(France - Mayotte)
Danse Hip-Hop Mahoraise spectaculaire
Outoungou © Kenji
Quatre jeunes danseurs hip hop de Mayotte et le chorégraphe d’origine réunionnaise Cédric Kenji Saïdou se sont réunis pour travailler autour des thématiques sociales contemporaines de l’île. Une chorégraphie à l’énergie communicative, ancrée dans la puissance et la sincérité de cette danse de rue vitale.

L’association mahoraise Hip Hop Evolution, associée à la compagnie montpelliéraine du chorégraphe d’origine réunionnaise Cédric Kenji Saïdou, a lancé, l’an passé, l’idée de ce spectacle de danse contemporaine. Immigration comorienne, enfant de l’immigration en attente de papiers, droit du citoyen français, métropolitains en quête de repères nationaux : à travers le récit croisé de leurs expériences personnelles, quatre jeunes danseurs mahorais ont créé Outoungou, sous titré [sou(f)france], chorégraphie à l’énergie communicative, ancrée dans la puissance et la sincérité d’une danse de rue vitale.

Abdallah Haribou et son association Hip Hop Evolution ont travaillé des années au développement du breakdance à Mayotte, petite île française (DOM) de 227 000 habitants perdue dans l’Océan Indien, entre Madagascar et l’archipel des Comores. Avec le récent couronnement des Mahorais de Lil’Stylz à la Battle of the Year (BOTY) de Montpellier, c’est tout l’essor fulgurant de la danse hip hop à Mayotte qui s’est brusquement retrouvé sous les feux des projecteurs.

Embarquant le chorégraphe d’origine réunionnaise Cédric Kenji Saïdou et sa compagnie basée à Montpellier, l’association lançait Outoungou [sou(f)france], création puisant son sujet et son énergie dans les controverses sociales, géopolitiques et culturelles de l’île. Habitants réclamant leurs droits de citoyens français, immigration en provenance de l’Archipel des Comores, enfants de l’immigration en attente de papiers, métropolitains en quête de repères nationaux… A travers les témoignages et expériences de quatre jeunes danseurs hip hop mahorais (Sasuké, Ankif, Seimoune et Yasser), le spectacle élabore une danse chorégraphiant, en pleine sincérité, leur souffrance intérieure.

Une danse de rue vitale, empreinte de références africaines, comoriennes et de sauts circassiens, à l’intensité rare et à folle énergie communicative.

BIOGRAPHIE

Fondé par Abdallah Haribou et Sophie Huvet, l’association Hip Hop Evolution se consacre au développement et à la structuration de projets culturels et artistiques autour de la danse hip hop à Mayotte. Un millier de danseuses et danseurs amateurs participent annuellement, à Mayotte, aux actions de l’association dans les champs de l’éducation artistique, au soutien à la création et à la diffusion, à l’organisation d’un festival, des qualifications Mayotte Battle of the Year et divers scènes ouvertes, ainsi qu’à l’accompagnement de danseurs amateurs vers la professionnalisation. La chorégraphie et la direction du projet Outoungou ont été confiées à Cédric Saïdou, aka. Kenji, fondateur de la compagnie du même nom basée à Montpellier et dédiée à la création de projets artistiques, à la transmission de la danse hip hop et à l’échange artistique entre la métropole, les Dom-Tom et l’international.

DISTRIBUTION

Chorégraphie : Cedric « Kenji » Saïdou
Création musicale : Loïc Léocadie avec la participation de Diho, Del et du groupe de Mbiwi de Kani-Kéli
Mise en scène : Chloé Schmutz
Danseurs : Sasuké, Ankif, Seimoune et Yasser
Production : Cie Hip Hop Evolution

ven 06 Juil 2018
20:00 > 21:00
Place Hoche, Rennes
sam 07 Juil 2018
20:00 > 21:00
Place Hoche, Rennes
dim 08 Juil 2018
17:00 > 18:00
Place Hoche, Rennes
40mn
Gratuit
Métro : Sainte-Anne / Bus : C1-C5-9-12-36-51-70-71 / Arrêt de Bus : Sainte-Anne . Place Hoche / Vélo : Place Hoche
cognitif moteur visuel
VIDEO LSF :
EN IMAGES
Place Hoche, Rennes
Place Hoche, Rennes
Place Hoche, Rennes
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et le Groupe Legendre.

© Les Tombées de la Nuit 2018 - Web : Made in Ben Belek