Photo © DR
Marcel Kanche & I Overdrive Trio
Interprêtent Léo Ferré
(France)

Léo Ferré, son verbe fauve et ses vertiges harmoniques, Marcel Kanche a d’abord songé à les éprouver en solitaire, face à son piano. Mais la formule, trop convenue, ne pouvait satisfaire un animal rare et sauvage de son espèce. La rencontre avec les flibustiers de l’I Overdrive Trio, compagnons de label naviguant au grand large du rock instrumental et de l’impro sans filet, lui a permis d’aborder autrement l’univers de l’auteur de Ni Dieu ni maître. Dans ce “bal underground” où se mêlent la fièvre et la cendre, la tension et l’abandon, les chansons de Ferré, habitées par la voix rugueuse de Kanche, se découvrent de nouveaux partenaires de danse et d’ivresse : elle semblent se frotter à la colère froide de Diabologum et aux embardées voluptueuses du Miles Davis électrique, aux formes non conformes d’un Robert Wyatt et aux sons anguleux d’un Marc Ribot. De ce travail de recomposition, il ressort que ce répertoire est bien sûr tout sauf un monument monolithique. Généreux à l’excès, Léo Ferré y aura laissé d’innombrables belles failles, fissures et fragilités, dans lesquelles Marcel Kanche et l’I Overdrive Trio glissent aujourd’hui leurs doigts et leurs souffles. Pour s’ouvrir des passages dérobés vers le cœur d’une œuvre qui n’en finit pas de brûler.

BIOGRAPHIE

Depuis 1976, avec son groupe Un Département puis sous son propre nom, Marcel Kanche, créateur multiple (peinture, poésie…), dessine une oeuvre de la trempe d’un Manset ou d’un Bashung, hors des sentiers balisés de la chanson d’ici. Capable de fricoter autant avec M qu’avec John Greaves, avec Yuri Buenaventura qu’avec Vincent Segal, il s’est révélé à un plus large public avec des albums comme “Vertige des Lenteurs” (2006) et “Vigiles de l’Aube” (2011). Sa rencontre autour de Léo Ferré avec l’I OVERDRIVE TRIO – qui tire son nom d’un morceau instrumental de Pink Floyd et qui a signé en 2008 un “Hommage à Syd Barrett”, s’est aussi concrétisée en mai 2012 par la sortie d’un album, “Et vint un mec d’outre-saison” (Cristal Records).

DISTRIBUTION

Marcel Kanche : chant, guitare / Philippe Gordiani : guitares / Rémi Gaudillat : trompette / Bruno Tocanne : batterie.

vendredi 06 juillet 2012
Le Triangle, Boulevard de Yougoslavie, Rennes

15 euros, Sortir : 4 euros
600 personnes
Le Triangle, Boulevard de Yougoslavie, Rennes
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek