Photo : Flat © Nicolas Joubard
Création 2014
Flat
Rodrigo Pardo
(Argentine / Belgique)
Danse aérienne verticale et théâtrale sur immeuble

Un danseur / performeur évolue au milieu des meubles de son appartement (flat), jouant, au prix d’une sacrée performance physique, de toutes les possibilités corporelles et acrobatiques offertes par cette suspension dans les airs. Les éléments du décor de l’appartement reconstitué sont posés sur la façade, à quatre-vingt-dix degrés, au-dessus du vide. Des projections vidéos habillent la structure, figurant aussi bien l’aspect physique de l’environnement que l’espace mental à l’œuvre dans l’imagination du personnage, tandis que la voix off nous fait pénétrer dans sa conscience. Car, dans ce « voyage dans la profondeur de la surface », fortement ancré dans les références sud-américaine (les contes surréalistes de JL Borges ou le mouvement littéraire du réalisme magique), c’est bien une histoire que nous raconte Rodrigo Pardo. Celle d’un homme qui découvre au réveil que sa vie a été proprement renversée, celle d’une brusque transformation de la réalité qui permet au héros d’ouvrir de nouvelles portes dans sa compréhension du monde. Le spectateur, confronté lui-aussi au vertige de cette modification radicale de sa perception des lois de la pesanteur et de la géométrie dans l’espace, fait peu à peu le même travail d’acclimatation mentale. Car c’est bien une mise en abyme de nos peurs contemporaines et une réflexion sur les possibles d’un changement d’échelle que nous propose FLAT. Le jeu sur la perception de la réalité s’opère dans un même mouvement, à la fois esthétique, chorégraphique et narratif, pour créer un fascinant voyage théâtral, en équilibre et apesanteur, avec cet homme qui n’habite pas loin de chez nous.

BIOGRAPHIE

Né en Argentine en 1971, le chorégraphe, performeur et artiste multimédia Rodrigo Pardo est diplômé du Dasarts d’Amsterdam (Pays-Bas), de l’Ecole de Théâtre de Bahia Blanca et des Ateliers de danse contemporaine du Théâtre Général San Martin de Buenos Aires (Argentine). Son travail spécifique dans l’espace urbain utilise principalement le mouvement comme outil de fiction et de décalage dans la perception de la vie quotidienne. Depuis Bruxelles où il a basé sa compagnie OXYMORON, il développe un travail sur site qui unit danse et éléments multimédias.

DISTRIBUTION

Rodrigo Pardo : conception, direction artistique, chorégraphie, texte
Yves Fauchon : danseur aérien, construction, design technique
Sybille Cornet : dramaturge
Kiluangi Wolf : danseur aérien, assistant
Simon Thierree : création sonore
Murielle Felix : création vidéo
Anna Belguermi, Valerie Pouleau : production.
Production Rodrigo Pardo .

Coproduction EMPAC Troy New York, cie Oxymoron, aide à la création du réseau IN SITU, dans le cadre du projet META – financé avec le soutien de la Commission européenne (DGEAC – programme Culture) – avec la contribution de Lieux publics (Marseille, France) et Marseille-Provence 2013 – Capitale européenne de la culture, Theater op de Markt (Hasselt, Belgique), et Københavns Internationale Teater (Copenhague, Danemark) .
Avec le soutien de la SACD/SCAM (soutien aux projets des auteurs Bruxelles), WBI (Wallonie-Bruxelles International) ; festival Chalon dans la rue (Chalon-sur-Saone, France), Les Tombées de la nuit (Rennes, France) .
Avec le soutien de AMU Aix-Marseille Université .

jeudi 03 juillet 2014 > samedi 05 juillet 2014
Rue de Châtillon, Rennes

45 minutes
Gratuit
Rue de Châtillon, Rennes
RETOUR EN IMAGES
SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek