Photo : ©Ilaria Scarpa
Agoraphobia
OMSK / Lotte Van Den Berg
(Pays-Bas)
Théâtre performance social urbain avec téléphonie mobile

Sur un texte de l’auteur néerlandais Rob de Graaf, la metteur en scène Lotte Van Den Berg a imaginé un dispositif théâtral de plein air qui bouscule les codes de la représentation. Inscrit via le web, les spectateurs suivent à distance et par l’intermédiaire de leur téléphone, la progression et le soliloque d’un homme noyé dans la foule des passants. Courbé et comme fracassé, traînant sa vieille valise noire de poubelle en poubelle, l’homme se parle à lui-même, puis les intègre peu à peu à sa protestation solitaire. Dans ce propos très politique, né en réaction à la détérioration du système social aux Pays-Bas, Lotte Van Den Berg et son comédien comorien Soeuf Elbadawi emmènent le spectateur très loin dans l’intime et l’interrogation sur la solitude et les rapports entre les hommes. Amplifiée par la technologie, mais jouée sans aucun artifice, AGORAPHOBIA est une apostrophe théâtrale très puissante sur le sens contemporain de la communauté et de la communication, qui nous pousse loin dans nos retranchements.

BIOGRAPHIE

Née en 1975 à Groningen et fille du metteur en scène Jozef Van Den Berg, la néerlandaise Lotte Van Den Berg a travaillé, après des études de théâtre à l’école d’arts d’Amsterdam, dans de nombreuses compagnies aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne. De 2005 à 2009, elle dirige le Toneelhuis’s in-house d’Anvers, avant de créer sa propre compagnie, OMSK, installée à Dordrecht, puis à Utrecht aujourd’hui. Elle travaille au sein du « Het Huis a/d Werf » avec des metteurs en scène comme Boukje Schweigman et Dries Verhoeven. Lauréate des prix Erik Vos et Charlotte Kohler, ses créations mêlant théâtre, vidéos et danse, sont jouées en Europe, Afrique, aux États-unis et au Canada. Son travail de mise en scène et d’écriture (théâtre, film) cherche à mêler quotidien et théâtre, professionnel et amateur (« Mapping the unknown » en 2009, « An exercise » en 2010…)). Depuis 2012, « Agoraphobia » a radicalisé encore son travail de témoignage, en mettant en scène dans l’espace public la destruction de la relation sociale. 

DISTRIBUTION

Direction et mise en scène : Lotte Van Den Berg
Texte : Rob De Graaf
Acteur : Soeuf Elbadawi.
Producteur: OMSK

Coproduction: Nieuw West/ Marien Jongewaard, het Noord Nederlands Toneel, Toneelhuis Antwerpen
Ce projet a été rendu possible grâce au soutien du Fonds Podiumkunsten, Gemeente Dordrecht, Stichting DOEN, VSB Fonds et SNS REAAL Fonds
Avec le soutien de: Arkadin 

vendredi 04 juillet 2014 > samedi 05 juillet 2014
Lieu indiqué sur le billet

1h30
Gratuit
200 personnes
Lieu indiqué sur le billet
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et Le Ministère de la Culture.

© Les Tombées de la Nuit 2019 - Web : Made in Ben Belek