L’homme de la rue, une intersection entre la danse et la vie urbaine
© L'Homme de la rue © Nicolas Joubard

La rue ce n’est pas uniquement une voie de circulation entre des bâtiments, c’est aussi un ensemble d’habitants, de commerçants et de passants.

C’est de ce lieu commun fait de bitume, longé de pas de portes et foulé par des gens pressés, que le Collectif A/R s’est inspiré pour créer leur spectacle « L’homme de la rue ».

Utilisant les spectateurs assis en face à face dans la rue, comme les limites d’une piste de danse imaginaire, ils proposent une chorégraphie contemporaine reprenant des scènes de la vie urbaine.
A Rennes, c’est au cœur de la rue Léonard de Vinci que les danseurs du collectif évoluent au rythme de deux batteries. Ils expriment avec justesse des scènes de la vie quotidienne tel qu’une jeune femme marchant dans la rue, une partie de foot improvisée par des amis, la rencontre de deux inconnus…
Qu’il s’agisse d’un mur, d’un trottoir ou d’une porte, dans ce décor citadin tout est prétexte à l’interaction, entre l’homme et la rue, entre l’homme et la femme, entre la musique et les sens.

Dans cet élan des corps, les danseurs invitent le public à participer au réveil de la rue, à se reconnecter entre eux, à transformer ce lieu de passage en lieu de vie car selon eux « si tu quittes la rue, tu quittes l’humain ».

Mélissa Fardelin

SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et le Groupe Legendre.

© Les Tombées de la Nuit 2018 - Web : Made in Ben Belek