Simon Gauchet du radeau utopique, lauréat 2018 de La Villa Kujoyama
© DR

Le comité de La Villa Kujoyama, établissement artistique français situé sur le mont Higashi à Kyoto, s’est réuni le 8 juin dernier à l’Institut français pour choisir 15 dossiers parmi les 224 initialement reçus. Celui de Simon Gauchet, que l’on a vu avec L’École Parallèle Imaginaire sur Le Radeau Utopique, a retenu l’attention du jury avec son projet « Théâtre de l’Arbre ».

En 2008, Simon Gauchet rencontre au Japon un jeune acteur de Nô Tatsushige Udaka, de la famille Kongo, qui lui transmet pendant un mois des bribes de son théâtre millénaire. Alors qu’il doit repartir en France et qu’il souhaite payer son professeur japonais, celui-ci refuse et lui demande une chose : revenir un jour pour lui transmettre son théâtre occidental. Le projet « Théâtre de l’Arbre » invente la suite de cette histoire et fait naître un espace de recherche sur la notion même de transmission et d’héritage. Le plateau devient un lieu où deux cultures s’explorent et s’interrogent. Cet arbre qui trône au fond de tous les théâtres Nô est le témoin de cette expérience et de ce corps à corps.

Plus d’informations sur ifmapp.institutfrancais.com

SUR LE MÊME SUJET
MENU
LES TOMBÉES DE LA NUIT sont soutenues par La Ville de Rennes, La Région Bretagne, Le Département Ille-et-Vilaine et le Groupe Legendre.

© Les Tombées de la Nuit 2018 - Web : Made in Ben Belek