Gigot Love : Éloge du plaisir féminin raconté par un homme
© Véronique Boudier

De L’inventeur de l’amour à Créatures avec la Compagnie Hors Mots, l’interrogation du désir a toujours eu sa place dans le travail d’auteur et de metteur en scène de Massimo DEAN et d’Inbal Yalon. Se retrouvant en duo, après leur travail commun sur Oh les beaux jours de Beckett, la comédienne et metteuse en scène Inbal YALON ( Volcan, une histoire du clitoris, Anatomie d’un ( H éros ), ils plongent avec GIGOT LOVE dans le questionnement des stéréotypes et des postures associées aux genres, des rôles sexués et de l’expression du désir.

Les spectateurs n’ont pas rendez-vous au théâtre mais à l’hôtel Mercure. Ils côtoient alors les hôteliers et les clients et une frontière se franchit entre l’espace spectateur et celui de la réalité.
Après un léger cocktail, ils entrent dans une salle où ils font la rencontre de Charles. Celui-ci est invité pour une conférence sur son expérience singulière en tant que gigolo professionnel pour femmes et interviewé par une journaliste interprétée par la comédienne Inbal Yalon.
Ce spectacle crée à partir du travail de recherche de Elisa Brüne sur La révolution du plaisir féminin, met en scène ce personnage hors norme qui s’est dévoué sincèrement à la cause féminine en proposant ses services sexuels.
Témoin et acteur du plaisir féminin, il donne à sa manière une réelle leçon d’éducation sexuelle aux hommes comme aux femmes.
Ce récit est ponctué de témoignages sonores ou vidéo dans lesquelles des femmes évoquent leur relation avec Charles qui est un homme « d’exception car aucun homme ne leur a donné autant de plaisir que lui ».
Charles, cet expert en désir féminin assume sincèrement sa passion pour les femmes. Il donne quelques conseils en la matière : de l’attention, de la passion, de la recherche…
S’il en fait un commerce, c’est pour se consacrer totalement à cette passion et il se revendique artisan de la sexualité féminine.
La question sous-jacente serait peut-être celle-là : quel temps accordons-nous à la rencontre de l’autre et combien de temps peut-on consacrer à cette recherche du plaisir ?

Roseline Pontgélard


Conception et écriture : Inbal Yalon et Massimo Dean
Mise en scène : Inbal Yalon et Massimo Dean
Avec : Inbal Yalon et Massimo Dean / Créateur de lumières : Ronan Cabon / Créateur son : Fabrice Tison / Musique de : Mohsen Namjoo, Riccardo Cocciante, Maira Callas … / Librement inspiré de : La révolution du plaisir féminin d’Élisa Brune

Massimo DEAN & Inbal YALON / kALI & CO Créée en 2003 par Massimo DEAN et Fosco Corlianò pour leur projet De Bello Gallico, l’association kALI & CO compte aujourd’hui une quinzaine d’expérimentations et de créations originales, cherchant la rencontre entre différents langages artistiques, notamment le théâtre, la musique et la vidéo. L’écriture contemporaine est également au cœur du travail de la compagnie. En 2004, Massimo DEAN écrit et met en scène Il crimine lo canta Pier pour le festival Questo non è un filosofo à Udine ( Italie ), puis met en scène Il Grande Inquisitore de Dostoevskij à Venise ( Italie ). En 2006, il se lance dans l’aventure en triptyque de la version française de Pierre Rivière ( Pier chante son crime ) au théâtre de l’Aire Libre, ainsi qu’une première lecture du Richard the third, car en vérité c’est la vie qui donne à la vie ( co-production Tombées de la nuit en 2007 ). Suivront Titanic et My against myself ( 2008 ), puis Le pinocchio selon moi et L’inventeur de l’amour ( 2009 ), avant le projet au long cours sur le quartier du Blosne finalisé dans Les tours parlent ( 2010 ) et Aria ( 2013 ). Massimo DEAN est aussi comédien, auteur et metteur en scène associé à de nombreux projets en France, Italie et Allemagne … Après des études d’art dramatique à l’Insas de Bruxelles, aux Conservatoires de Liège, de Leipzig et au Gitis de Moscou, la comédienne et metteuse en scène Inbal YALON poursuit en parallèle une carrière de professeur de jeu et coach d’acteurs. Diplômée d’un master en langues et littérature étrangère, elle traduit également des textes littéraires ou relatifs au champ artistique. Elle est co-auteure de Sex Politex et l’auteure de L’histoire ludique et détaillée du Clitoris, qu’elle met en scène et interprète en Belgique ainsi qu’à l’étranger. Un travail sur le désir féminin qu’elle a poursuivi depuis avec Volcan, une histoire du clitoris et Anatomie d’un ( H ) éros.

SUR LE MÊME SUJET
MENU